Les Pages Jèrriaises

Un rêve

Nou' tait pouor sinner un accord dé paix entré des rouais et d's empéreurs dans l'bel. Y'avait deux tabl'yes dans l'bel - des sîmpl'yes tables dé travas en bouais. Les rouais et empéreurs ou lus r'présentants 'taient à haut à s'graie. I' portaient d's unniformes dé la vielle faichon auve des chapieaux à plieunmes. Mé j'tais dans l'bel. J'tais pouor sinner pouor Jèrri. J'avais décidé tchi êcrithe en Jèrriais: "Au nom d'Jèrri et l'Empithe Britannique, j'dêcliathe la fîn d'la dgèrre et j'viv'thai tréjous en paix." Nou-s'apportit deux grandes vielles banniéthes militaithes en bliu, blianc et rouoge et les mînt pouor couvri les tabl'yes. Les banniéthes 'taient sales. Lé blianc 'tait quâsiment vèrt. Ch'tait sus l'blianc qué j'éthêmes à sinner. Y'avait un moussieu dans l'bel tchi voulait qué j'lé sinnîsse atout eune néthe plieunme Sharpie car i' s'n'allait s'faithe tatouer auve les sîngnatuthes des cheins tchi sinn'naient les banniéthes. J'tais pouor sinner man nom sus sa fache mais i' n'y'avait pon assez d'run et i' s'èrtouônnit et halit sa c'mînse à seule fîn qué j'pûsse sinner san dos qu'i' f'thait tatouer pus tard. J'mé d'mandis s'i' s'n allait s'laver si-en cas qu'les mèrques d'la plieunme 'taient s'posées d'êt' pèrmanentes. I' m'donnit des tîmbres d'la Co-op et j'm'en fus à BBC Jèrri à seule fîn d'les donner pouor la charité. I' broussait dans l'gardîn coumme jé crouaîsais la bliête pouor entrer dans BBC Jèrri par la porte dé driéthe. Y'avait eune longue allée auve d's êcritouaithes pouor un amas d'comptabl'yes. Y'avait du pèrsonnel dans eune salle remplyie d'grandes tchaîses. Eune femme sortit et m'embraichit. J'arrivis à la réception où'est qu'i' y'avait deux compteurs - la réception avait 'té dreinement r'grée. Nou prînt mes tîmbres d'la Co-op auve des r'mèrciements. Y'avait un êtudgiant tchi voulait des léçons en Russe. J'lî dis qu'i' n'y'éthait pon d'problième car j'tais dêjà pouor donner des léçons à tchiques hardelles et i' pouôrrait v'nîn r'jouaindre la cliâsse.

Rêvé l'23 d'Juîn 2013

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises