Les Pages Jèrriaises

Un rêve

J'tais sus la plianète Mars où'est qu'les gens d'la Tèrre avaient prîns les Martiens en escliavitude. Ches Martiens 'taient coumme des beins grands marmoûsieaux à long pé. Y'avait un atmosphéthe sus a plianète tchi 'tait pus à co êcars. I' faîthait trop caud duthant la journée pouor sé dêhaler sus la susfache d'la plianète, épis trop fraid la niet. Mais à la r'vèrdie, l'atmosphéthe s'affêtchait et les gens d'la Tèrre pouvaient gabather d'bort' en aut' en respithant l'air. Y'avait un compliot pouor libéther les Martiens en escliavage et des gens d'la Tèrre et des Martiens lus rencontraient à la r'vèrdie à seule fîn d'faithe lus plians.

Rêvé l'10 d'Mar 2015
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises