Les Pages Jèrriaises

Un r黐e



Dans l'vaîthinné y'avait eune fanmil'ye tchi n'voulait pon prendre part dans la fête. I' 'tait d'mêtchi don d'entrer dans lus maîson mais i' n'allouaient pon à d'aut's pèrsonnes d'y'entrer. Mé, j'offris d'y'entrer, mais j'avais à trouver eune èrse. Jé m'présent'tais comme un candidat ès êlections et j'dithais qué j'avais à gâter l'ieau et aller à la p'tite maîson un co par dédans.

J'avais eune bollée d'bouoillie remplyie jusqu'au bord à porter auve mé, et j'avais bu un tas d'litchide à seule fîn dé dithe en véthité qué j'avais à faithe sèrvi lus p'tite maîson. I' d'meuthaient dans eune pétite rue auve des caûminnes (assez grandes auve des bels et des gardîns), et y'avait tchiques bouais l'tou. Quand j'vîns à la porte, jé poussis la porte ouèrte et j'entris dans la maîson et criyis bouônjour! Nou vînt dans l'allée m'achîtrer et j'lus explyitchis la situâtion et j'dis qu'j'avais à faithe sèrvi lus p'tite maîson. Nou m'dit véthe qu'i' y'avait eune p'tite maîson qué j'pouvais faithe sèrvi et qué ch'tait à deux chents vèrgues d'ichîn par là bas. "Hors d'ichîn!"

J'couothis hors la maîson (jé n'sai pon si j'avais acouo la bolle) et avaû la rue tchi d'valait vèrs la riviéthe. Au bord d'la riviéthe jé pâssis un tèrrain à gauche sus tchi qu'i' y'avait eune grande tente. Lé cannevas en 'tait vièr et sale et gris, et y'avait d's hommes auve des barbes tchi sembliaient êt' en pouôrreté, habilyis en chiques comme des vielles unniformes militaithes. Tout comme j'ouïs des convèrsâtions comme jé pâssais et i' s'adonnit qué ch'tait eune camp'thie d'duithie pouor des juges dé sport où'est qu'il apprannaient les règl'yes des gammes et pratitchaient comme tchi m'ner des gammes dé balle. Y'avait eune aut' partie d'la grande tente au but où'est qu'i' y'avait eune pétite tchueue d'hommes. Ch'tait l'pîssot, mais j'n'avais d'aut' à m'y'arrêter et j'continnuis sus lé c'mîn au bord d'la riviéthe et achteu j'viyais la riviéthe dé laîze entré les montangnes à gauche et y'avait au liain un pont êlégant, tout blianc et lithant au solé, tchi crouîsait la riviéthe en pâssant haut par dessus l'ieau. Et à l'aut' bord d'la riviéthe au but du pont y'avait eune ville ensolilyie dans eune vallée entre des montangnes. Lé paysage 'tait bé.

Rêvé l'10/3/2022
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises