Les Pages Jèrriaises

Un Rêve d'eune Niet d'Êté

J'connais eune banque où'est qu'lé thŷmbe sauvage geuthit,
où'est qu'la violette craûle et l'jaune coucou flieuthit...
atout eune mâsse dé chuchet abriée,
et d'roses sauvages et d'mielle enhèrmélée
et là, Titania va la niet dormi
bèrchie ès flieurs atout dans'sie et d'si
et là la tchilieuvre pèrlée hale sa pé
dé laîze assez pouor couvri un faîté
et atout l'jus d'chennechîn j'douoth'thai ses ièrs
à seule fîn d'la remplyi dé rêves pèrvèrs.

Du "A Midsummer Night's Dream" dé Shakespeare

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises