Les Pages Jèrriaises

Tchiques idiômes entouor l's annimaux en Jèrriais

à janne souothis, vièr cat

acater cat' en pouque   clyiquez pouor ouï les mots

affanmé coumme un tchian d'chasse

affronté coumme eune bélette

affronté coumme un cotchet

aller coumme un chèr

aller l'j'va l'trot

apèrt coumme eune bélette

avare coumme un tchian d'chasse

aver autant d'sou, comme un crapaud a d'puches

aver des freunmions dans eune gambe

aver eune fache dé tigre

aver eune mémouaithe dé lièvre

aver eune sé d'tchian

aver un rat dans la gorge

bête coumme poule

bête coumme eune vaque

bête coumme eune hître

bête coumme eune âne

bête comme l'âne à Jean Venement tchi rit d'sa sottise

braithe coumme eune biche

caûd coumme un mouosson

chenna f'thait rithe lé cat

ch'est assez pouor înfecter les sept b'lettes

ch'est d'l'ieau sus l'dos d'un canard

ch'est lé r'nard auve les glinnes

ch'n'est ni âne ni boeu

ch'n'est pon par les cornes qué nou trait eune vaque

connaître la cauque-souothis

coumme eune vaque espangnole à pâler l'français

coumme lé cat et l'tchian

coumme un bourdon dans eune canne

coumme un cat tchi traîne un boudin

coumme un paîsson hors l'ieau

coumme un pithot coêffi

dans la dgeule des loups

dé niet touos les cats sont gris

des lèrmes d'crocodile

dguffi coumme un crapaud pitchi au but d'eune frouque

dormi coumme eune taupe

doux coumme un angné

drôle coumme un cat sans coue

d's ièrs d'aigl'ye

enfaûtomé coumme la méthe ès moûques

env'yer d'tchi au tchu au tchian

êpais coumme dé pé sus un cat

êt' coumme l'ouaîsé sus la branque

êtendu coumme eune pieuvre

êtourdi coumme un pithot

êtravelé coumme eune pihangne

eune fraid d'tchian

eune néthe brébis

eune poule tchi chante en co

eune vie d'tchian

faithe dé san tchian

faithe d'eune moûque un êléphant

faithe d'un bibet un boeu

fîn coumme eune taupe

fort coumme un j'va

fort coumme un lion

fort coumme un tigre

fort coumme un êléphant

gras coumme eune taupe

gras coumme un loup

gros coumme eune catte

heurler coumme eune ourse

i' faut êt' hueûlîn d'avant êt' crabe.

i' f'thait peux ès corbîns

I' né f'thait pon bé à chérchi néthe vaque dans geon brûlé.

i' s'en va faithe des boeux

janmais glinne né mouothit fanminne

j'n'en cach'chais pon les cats!

j'va donné nou n'lî r'garde pon la dent

la coue du cat est bein v'nue

la maladie au r'nard

lé monde est coumme un poulaillyi - les pus hauts jutchis tchient sus l's autres

les corbîns et les pigeons n'juquent pon ensembl'ye

l'ouaîsé à rouoge bé est d'houors

l's héthondes et les monnièrs vivent en volant

l's ouaîsieaux d'un plieunmage ont l'même ramage,

malade coumme un tchian

malîn coumme un vièr r'nard

mârri coumme un lion

mauvais coumme un tigre

mettre la tchéthue d'vant les boeux

mettre sa biche à braithe

nou n'apprend pon à un vièr marmoûset à faithe des grîngnes

nou n'pâle pon d'un r'nard sans en vaie la coue

nou n'peut empêchi la mé d'monter ou un tchian d'ouasser!

nou n'y comprend ni lard ni couochon

nou ouithait eune souothis couôrre

paîsson d'avri

pauvre coumme un rat d'êglyise

pendre l's hueûles coumme un tchian tchi r'veint du mouton

pliat coumme eune pieuvre

pouôrre cat, pouôrre lait

rapace coumme un êteurcélet

rouoge coumme un honmard

quand un tchian est mort tous crient d'ssus.

sale coumme d'la pé d'crapaud

sale coumme un couochon

sale coumme un quétot

sauter coumme eune biche

si l'ciel tchiyait y'éthait bein d's alouettes dé prinses.

s'n aller coumme tchian fouôté

sot coumme un lanchon

soûl coumme un quétot

tchi m'aime aime man tchian

tchian tchi ouasse né mord pas

têtouongne coumme eune mule

têtouongne coumme eune âne

trantchil'ye coumme un angné

trantchil'ye coumme un mouton

trantchil'ye coumme eune vaque

trempé coumme un cormouothan

trempé coumme un canard

un cat r'garde bein un êvêque

voleux coumme un cat

y'a pus d'eune manniéthe à tuer un couochon sans l'pendre.

 

Les femmes et les pies
Ont bein des d'vis.

Femme tchi caqu'te et poule tchi pond,
Font du brit dans les maisons

Si taupe y viyait et crapaud entendait,
Homme sus tèrre né vivrait

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises