Les Pages Jèrriaises

Les vaques dé Jèrri

Les vaques dé Jèrri sont avec nous dépis longtemps. Par l'année 1789 les fermièrs gardaient étout des vaques Françaises et l's Êtats dé chu temps-là pâssitent eune nouvelle louai et, pour garder la race pure, rein qué des vaques Jèrriaises né pouvaient être allouées sus l'Ile.

Dépis 1860 i' y a des règl'yes pour les jugi et en 1866 lé 'Jersey Herd Book' - un r'gistre dé toutes les vaques dans l'Ile - fut c'menchi et j'trouvons qué douze mille trente-sept bestiaux futent enr'gistrés la preunmièthe année.

La vaque Jèrriaise dévînt bein vite fanmeuse et beintôt, les fermièrs c'menchitent à vendre lus belles petites breunes vaques partout l'monde.

Lé temps pâssé, les fermièrs gardaient eune douzaine dé vaques, mais achteu i' n' y a pas dé p'tites fèrmes et nou peut en vaie eune chentaine dans les clios!

Toutes les vaques ont 'tait dêcornées et ch'est bein rare qué nous en vai ieune avec ses cornes. Mais i' sont toutes hardi belles quand-même.

JT

 

Eune vaque Jèrriaise
Ch'est eune vaque Jèrriaise
clyiquez pouor ouï les mots
du lait
un carton d'lait
du lait Jèrriais

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises