Les Pages Jèrriaises

La Bouonne Nouvelle s'lon Luc: 4

Vèrsets 1-13

Et Jésû, remplyi du Saint Esprit, r'vînt du Jourdain et fut condit par l'Esprit dans lé d'sèrt pouor quarante jours, et yt fut êprouvé par l'Malîn. Et pouor chutte pause-là i' n'avait rein à mangi, et à la fîn d'la quarantaine, il avait l'fliâtchet. Et l'Malîn lî dit, "Si tu'es l'Fis dé Dgieu, c'mande à chutte pièrre-là qu'ou d'veinge du pain!"

Jésû lî rêponnit, "Nou-s'a dit dans l's Êcrituthes: Lé pain n'est pon l'seul bésouain d'l'houmme."

Et i' l'am'nit en haut et l'laîssi vaie touos les rouoyaumes d'la tèrre dans un clyîn dg'yi. Et l'Malîn dit, "J't'appouaint'tai à gouvèrner touos ches'-chîn et en aver toute la glouaithe, car v'là tchi m'a 'té bailli, et j'en r'badrai à un châtchun à man bouôn gré. S'tu m'louange, tout chenna s'sa à té."

Jésû lî rêponnit, "Nou-s'a dit dans l's Êcrituthes: Louange lé Seigneu tan Dgieu et n'sèrs d'aut' qué li."

Et i' l'am'nit à Jéthusalem et l'mâtit sus l'copé du Templ'ye et lî dit, "Si tu'es l'Fis d'Dgieu, laîsse-té tchaie d'ichîn, viyant qu'nou-s'a dit dans l's Êcrituthes: I' c'mand'da à ses anges dé prendre bouôn souain d'té, et i' t'happ'thont dans lus mains à seule fîn qu'tu n'té droque pon tan pid contre un rotchi."

Jésû lî rêponnit, "Nou-s'a dit dans l's Êcrituthes: n'êprouve pon l'Seigneu tan Dgieu."

À la fîn dé toute chutte êprouv'thie, l'Malîn l'laîssit pouor eune pause.

 

Vèrset 9

Et i' l'am'nit à Jérusalem, et l'mâtit sus l'lief du templ'ye et lî dit, "S'tu'es l'Fis dé Dgieu, pique-té bas d'ichîn."

 

Vèrsets 14-30

Et Jésû r'vînt atout l'pouvé d'l'Esprit en Galilée, et nou-s'en d'visait dans tout l'vaîthinné et tout l'tou. Et il ensîngnit dans lus salles d'assembliées et i' 'tait divèrsément loûsé. Et i' vînt à Nazareth, où'est qu'il avait 'té êl'vé, et coumme d'amors il entrit dans la salle d'assembliées l'jour du sabbat et s'mâtit pouor liéthe. Nou lî baillit l'êcrituthe du prophète Esaie, et il ouvrit l'livre et y trouvit lé texte tchi dit: "L'Esprit du Seigneu est sus mé ch'est en tchi i' m'a onguenné pouor procliâmer la bouonne nouvelle ès pouôrres gens, i' m'a envyé pouor èrdgéthi les cheins au tchoeu tailli, pouor lâtchi les cheins tchi sont liés, pouor faithe vaie l's aveugl'yes, pouor libéther l's accâbliés, et pouor prêchi qu'l'année du pliaîthi du Seigneu est v'nue."

I' r'rouôlit l'livre et l'èrbaillit au sèrveux et s'rassiévit. Et fis d'âme dans toute l'assembliée n'pouvait pon haler l'yi dé d'ssus. Épis i' lus dit, "Chein qu'ous avez ouï d's êcrituthes a 'té accomplyi aniet."

I' fûdrent êmèrvilyis par les mangnifiques dévis qu'i' prêchait et en pâlîdrent. Et i' d'mandîdrent, "Ch'tî-chîn n'est-i' pon l'fis à Joseph?"

I' lus dit, "Sans doute ou dithez, 'Qu'lé docteu s'doctrinne!' Et ou r'dithez, 'Chein qu'j'avons ouï qu'tu fis à Caphèrnaüm, fai chenna ichîn étout dans l'pays d'tes gens!'"

Et i' lus dit, "Véthe jé vos l'dis: Un prophète n'est janmais l'beinv'nu siez ses gens. Véthe jé vos l'dis: Au temps d'Élie, y'avait eune sicrèche tchi duthit trais ans et siêx mais, et y'avait grande faim partout l'pays, et bein d'femmes fûdrent dêdgèrpies. Élie n'fut pon envyé à autcheune dg'ieux, mais raîque à eune dêdgèrpie à Sérépta, ès alentours dé Sidon. Épis acouo y'avait bein d'lêpreurs en Israël au temps d'Élisée l'prophète, mais n'y'avait autchun dg'ieux tchi fut r'dgéthi, mais Naaman l'Sythien fut r'dgéthi."

Un co qu'il avaient ouï ches choses-chîn, toute l'assembliée fûdrent-i' mârris! Et i' lus mâtîdrent et l'cachîdrent hors la ville, et lus en fûdrent jusqu'à la falaise dé iou qu'i' 'taient pouor l'pitchi bas. Mais i' s'dêhalit d'la dgaîngue et s'en fut.



 

Vèrsets 31-44

Épis Jésû d'valit à Caphèrnaüm, eune ville en Galilée, et il ensîngnit ès gens l'jour du Sabbat. Et i' fûdrent êmèrvilyis par s'n ensîngnage par cause qué ses patholes avaient tant d'forche. Et y'avait dans la salle d'assembliées un houmme vengi d'un mauvais esprit tchi briyit à haûteu d'tête, "Porte-nous r'pos, Jésû d'Nazareth! Tch'est qu'tu veurs dé nous? Es-tu v'nu pouor nos passecrithe? J'sai bein tchi qu'tu'es, té! Tu'es l'Onguenné du Bouôn Dgieu!"

Jésû lî r'plyitchit, "Tai-té et dêhale-té d'li!" Et l'mauvais esprit lé pitchit bas dans l'aithe au mitan dg'ieux, et s'en dêhalit sans lî faithe dé ma.

I' fûdrent touos ieux êmèrvilyis et lus entré-dîdrent, "Av'-ous janmais ouï d'ité? I' bâle des ordres atout d'l'autorité et du pouvé ès mauvais esprits, et ieux, i' lus en dêhalent!" Et nou d'visait entouor li tout l'tou du vaîthinné.

Et i' s'dêhalit d'la salle d'assembliées et s'en fut siez Simon. Assa la méthe à la bouonnefemme à Simon avait d'la fièvre et nou lî d'mandit d'l'èrdgéthi et i' s'appréchit d'li et i' tchamârrit la fièvre et ou s'en fut d'li, et dêliêment ou sé l'vit et les souongnit.

Et au couochant touos les cheins tch'avaient des malades dé toutes sortés d'maux les ram'nîdrent à Jésû et i' les r'dgéthit. Et y'avait des mauvais esprits tch'en fûdrent halés et tchi briyîdrent, "Tu'es l'Fis du Bouôn Dgieu!" Mais i' lus r'potchit et lus dit dé n'dithe mot, par cause qu'i' savaient qu'i' 'tait l'Onguenné.

Quand vînt l'assinne, i' s'dêhalit et s'en fut au d'sèrt, et un fièr tas d'monde l'chèrchîdrent et vîndrent souotre li en lî d'mandant d'rester. Mais i' lus dit, "J'ai à prêchi la bouonne nouvelle du rouoyaume du Bouôn Dgieu à d'aut's villes étout, viyant qué né v'là pouortchi qué j'ai 'té envyé." Et i' continnuit d'prêchi dans les salles d'assembliées d'Galilée.



 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises