Les Pages Jèrriaises

La Bouonne Nouvelle s'lon Luc, Chapitre 23

Vèrsets 1-2

Épis l'assembliée, toute la dgaîngue, prîndrent Jésû et l'am'nîdrent l'avant à Pilate, et lus en d'mentîdrent dé l'atchûther et dîdrent, "J'trouvînmes ch't houmme-chîn à embliûtrer l'monde, à lus dithe dé n'payi rein en taxe à César, et à faithe accraithe qu'il est un rouai onguenné!"
 

Vèrsets 3-38

Grouville Et Pilate lî dit, "Es-tu l'Rouai des Juis?"

Et i' lî rêponnit, "Ch'est té tch'a dit d'même."

Et Pilate dit ès grands prêtres et au monde, "M'est avis qué ch't houmme-chîn n'a pon fait d'mêché."

Mais i' vîndrent pus enouorfantés qué d'vant et dîdrent, "Il a êtibotchi l'monde en ensîngnant partout la Judée d'Galilée d'en par 'chîn."

En ouïyant chennechîn Pilate démandit, "Ch'est-i' qué ch'tî-chîn est un Galiléen don?" Et un co qu'il avait apprîns qu'i' 'tait un sujet d'Hérode, i' l'env'yit siez Hérode, tchi 'tait à chu temps-là lî-même à Jéthusalem. Assa quand Hérode vit Jésû i' 'tait bein heutheux, car il avait d'sithé l'vaie d'pis eune pause, viyant qu'il en avait tant ouï pâler, et il espéthait vaie tchiques mithacl'yes qu'i' f'thait pouor li. Et i' l'tchestchonnit abouon, mais li, i' n'dit mot. Et les grands prêtre et l's êcrivains 'taient là à têmouongni en guédon contre li. Et Hérode, auve ses soudards, l'ahontit et l'abafouit et l'engibâtrit dé hardes lithantes et l'renv'yit à Pilate. Et chu jour-là Hérode et Pilate lus accouôthinnîdrent, quandi qu'il' avaient 'té à r'tchîngn'-cat d'vant.

Épis Pilate env'yit qu'si les grands prêtres et les sénateurs et l'monde et lus dit, "Ous avez dit qué ch't houmme-chîn a 'té à ensîngni du ma au monde. Tout coumme, j'ai învestidgi ch't' affaithe tch'est l'avant à vous et j'n'y trouve rein d'malîn dans ch't houmme à propos dé tout chein qu'ous avez dit contre li. Épis acouo Hérode est du même avis, ch'est en tchi i' nos l'a renv'yé, et viy'-ous qu'i' n'a rein fait pouor tchi qué j'pouôrrais l'mett' à mort. J'm'en vais lî pâsser par sus l'co épis l'abanonner."

Mais i' briyîdrent touos ensembl'ye à hauteu d'vouaix, "Met-lé à mort et abanonne Bar-Abba!" Ch'tî-chîn 'tait au cliou par cause d'un assaut meurtriyi contre les autorités d'la ville. Pilate lus r'dit qu'i' 'tait pouor lâtchi Jésû à san gré. Mais i' briyîdrent, "À la crouaix d'auve li! À la crouaix!"

Et i' lus r'dit eune traîsième fais, "Pouortchi? Tch'est qu'il a fait d'ma? Jé n'vai pon d'èrse dé l'mett' à mort. J'm'en vais lî pâsser par sus l'co épis l'abanonner."

Mais i' briyîdrent et r'briyîdrent acouo, "À la crouaix d'auve li!" Et il' eûdrent dgain d'cause, et Pilate accordit qué chein qu'i' d'sithaient fûsse ag'vé. Épis coumme i' li'avaient prié, il abanonnit l'chein tch'avait 'té au cliou pouor assaut contre les autorités et meurtre, et i' r'mînt Jésû à lus gré.

Et coumme i' l'emm'naient, i' gaffîdrent Simon d'Cythène, tchi 'tait v'nu d'la campangne, l'oblyigîdrent dé tchithier la crouaix souotre Jésû. Et un fièr fliotchet d'monde lé siévaient et chenna auve des femmes tchi lamentaient et plieuthaient pouor li. Mais Jésû s'èrtouônnit et lus dit, "Fil'yes dé Jéthusalem, né m'plieuthez d'aut', mais plieuthez au run pouor vous-mêmes et pouor vos mousses. Viy'-ous v'là tchi veindront les jours quand nou ditha, 'Sont-i' heutheurs les cheins tchi n'ont pon ieu d'mousses, dé tchi les corps n'ont janmais porté d'êfant, dé tchi les seins n'ont janmais tèté!' Et nou ditha ès monts, 'Drotchiz sus nous!' Et ès côtis, "Couvriz-nous!' Assa si ch'est v'là qu'nou fait au vèrt bouais, tch'est qu'nou f'tha au bouais sé?"

Et y'avait acouo un coupl'ye dé malfaiteurs tchi fûdrent emm'né acanté li à la mort. Et quand i' vîndrent à l'endrait tch'avait nom Golgotha, nou l'cliouit à la crouaix, auve les malfaiteurs, l'iun à dêtre et l'aut' à s'nêtre.

La chapelle dé l'Hôpita Jésû dit, "Péthe, pardonne-les, viyant qu'i' n'savent pon chein qu'i' sont à faithe!" I' halîdrent ès noeuds pouor s'parti ses habits. Et né v'là l'monde à r'garder, et les sénateurs l'abafouaient coumme chennechîn, "I' 'tait un saûveux d'aut' monde; qu'i' faiche dé tchi pouor lî-même, s'il est l'Onguenné, lé chouaîsi du Bouôn Dgieu!" Et les soudards l'abafouaient, et vîndrent à lî et lî baîllîdrent du vîn amièrti et dîdrent, "S'tu'es l'Rouai des Juis, abanonne-té!"

Et nou-s'affichit au d'ssus d'li ches mots en êcritchieau: "Ch'tî-chîn est l'rouai des Juis."
 

Vèrset 31

Car s'i' font d'ité au vèrt bouais, tch'est qu'i' f'thont au sé

 

Vèrsets 39-49

Et iun des malfaiteurs clioué à sa crouaix l'êcliandrait améthement et lî dit, "N'es-tu pon l'Onguenné du Bouôn Dgieu? Dêpaûque-té et nous auve té étout!" Mais l'aut' lî fit chu protêt, "N'as-tu pon d'respé du Bouôn Dgieu? Ch'est en tchi tu'as 'té condâmné d'même! J'avons 'té, véthe, condâmnés s'lon la justice pouor chein qu'j'avons méthité, mais ch't houmme-chîn n'a rein fait d'ma." Et i' dit, "Jésû, garde-mé à l'esprit quand tu'aveindras dans tan rouoyaume."

Et i' lî dit, "Véthe, j'té l'dis: aniet tu s'sa d'compangnie auve mé au Paradis."

Achteu ch'tait d'vièrs méjeu, et toute la tèrre 'tait dans la nièrcheu jusqu'à dans les trais heuthes dé l'arlévée. Lé solé n'lithait d'aut', et l'ridgieau du Templ'ye fut trilyi en deux. Et Jésû fit un grand brai pouor dithe, "Péthe, dans tes mains j'èrquémande mén esprit!" Et chenna dit, i' fit san drein soupi.

Quand l'chent'nyi vit chein tchi s'adonnit, i' louangit l'Bouôn Dgieu et dit, "Dé vrai ch't houmme-chîn 'tait juste." Et quand toute la dgaîngue tchi lus 'taient rassembliés pouor èrgarder chennechîn l'avaient veu, i' lus en r'fûdrent en lus battant l'estonma. Mais touos ses anmîns et les cheinnes tchi 'taient v'nues acanté li d'Galilée espéthaient à l'êcart et à r'garder tout.
 

Vèrsets 50-56

Êv'chîn un houmme tch'avaient nom Joseph, un consilyi tchi 'tait juste et bouon et tchi n'avait pon prîns part dans lus plian et lus fait, 'tait d'la ville Juive d'Arimathée et espéthait l'rouoyaume dé Dgieu. Ch'tî-chîn s'en fut à Pilate et d'mandit l'corps dé Jésû. Et i' l'èrd'valit et l'enfliubit dans un drapé d'lîn et l'pliaichit dans eune cotte creusée dans l'rotchi tchi 'tait eune tombe dans tchi fis d'âmé n'avait 'té entèrré. Ch'tait la Journée des Prépathâtis et l'sabbat 'tait pouor c'menchi. Les femmes tchi 'taient v'nues acanté li d'Galilée siûdrent et i' vîdrent la tombe et coumme tchi qu'san corps y fut pliaichi, et i' r'vîndrent et griyîdrent l's êpices et l's onguents, et l'jour du sabbat, i' lus r'pôsîdrent s'lon la louai.

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises