Les Pages Jèrriaises

En enviant unn' carte dé souhaits pour la Nouvelle Année

Vchin unn' pétite carte pour lé jour dé l'An -
J'aime mus en envier achet'eu qu'à Noué,
Car dans chu temps là, lé Postman, pouôre médjian,
En a, pour seûre, bein trop a porter;
Mes cartes, pourtant, né pèsent presqué rein,
Mais quand jé vait, à Noué, chein qu'i l'a sus san dos,
Jé pense tréjous au dergni brin d'èstrain
Tchi rompi lé chein du tristre chameau!...

JP
1914

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises