Les Pages Jèrriaises

Rêsolutions d'Nouvel An

Fort Lauderdale,
Florida, USA
Lé 6 d'janvyi, 1979.

Moussieu l'Rédàcteu,

Un vièr diton nouos dit qué les rêsolutions du sé né sont pon les cheinnes du matîn. Eh bein, nouos v'chîn au c'menchement d'eune nouvelle année, et ichîn en Améthique les gens ont l'habitude dé faithe des rêsolu­tions lé preunmié jour dé l'an - des rêsolutions d'amendement, sans doute, comme, par exempl'ye, dé mangi mains pour pèrde du paids. Ch'est eune af­faithe èrconnue qué l'monde mange trop ichîn et tchi'i vivent si bein qué l'embouânpoint tch'en rêsulte est d'trop et donne trop d'travas au tchoeu. Mais ch'n'est pon souvent qué j'ouai un homme tchi bait trop rêsoudre dé beithe mains, ni eune femme tchi chicangne sén homme ou tch'est à nâdgi à longs jours, rêsoudre d'améliorer ches fautes. Quant à mé, jé n'fais pon d'rêsolutions. J'sai bein qu' j'avons tous nouos d'fauts, et qué si nou-s-a eune bouanne tête sus l's êpaules nou tâche à s'améliorer en vieillissant.

Nou sait bein qué dans un mênage, si ch'est la femme tchi met les braies l'homme dit âmen à tout pour aver la paix. Si ch'est l'homme tchi n'est pon raîsonnabl'ye et qu' sa femme n'ôse rein dithe, oulle est oblyigie dé dithe tréjous âmen au but d'la priéthe. Ch'est bein seux qué dans des cas d'même, les rêsolutions d'nouvel an, si y'en a, né valent pon grand' chose tch'i' s'saient du sé ou du matîn.

J'voudrais, mé, qué l'Bureau d'Postes f'thait eune rêsolution dé m'apporter les gâzettes dé Jèrri pus vite, à seule fîn qué j'aie des nouvelles dé l'Ile tchi n'sont pon un mais ou siex s'maines en r'tard. Ma fîngre, j'en ai r'chu deux chutte sémaine, les cheinnes du 26 d'octobre et du seize dé novembre. Ou-s-allez p't-êt' mé dithe. et auve raison, qué j'sis tréjous à m'en pliaindre, du sèrvice des Postes.

Mais étant vièr Jèrriais dans l'âme, j'pense tréjous ès ditons d'nouos anchêtres et y'en a iun tchi nouos dit qu'à forche dé crier Noué, i' veint. J'n'ai quand même pon grand' espéthance dé vaie d'l'amendment là - ni même dé vaie rein aller pus vite dans l'conmèrce. L'ouvriyi d'au jour d'aniet n'est pon l'chein du temps pâssé. Lé chein d'à ch't heu né pense qu' à gober l'pus d'sou pour faithe lé mains d'travas.

J'voudrais vaie touos les Jèrriais joui d'eune bouanne santé duthant mil neu chent septante-neu. J'voudrais vaie l'fèrmyi joui d'eune prospéthité tchi pouôrrait au mains l'rêcompenser pour travas et sa duthe vie. J'voudrais vaie l'temps y'êt' cômpliaîsant pour un r'change. J'ai tréjous ouï tch'i' n'peut pliôre trop d'vant Noué. Dans des temps, comme au c'menchement d' 1978, lé temps est à la renvèrque, et ch'tait duthant les preunmié mais d'l'année qu'la plyie dêtchèrtchit et l'fèrmyi n'pouvait pon labouother ni plianter. Tch'est tch'en est ch't année? Il est tréjous à l'înjuthe du temps, l'pouôrre d'giâtre d'fèrmyi. Et pourtant y'en a tchi vouos dithont: "I' font des sou, les fèrmièrs!" Véthe, y'en a sans doute tch'ont héthité eune bouanne fèrme du bouanhomme dé péthe tch'avait égdachi sa carcasse toute eune longue vie pour lus laîssi du bein. Ch'tait l'supèrbe caractéthe dé nouos vièrs dé faithe d'ité. Si un héthichi d'même a eune mauvaise année, sa fèrme est acouo là pour l'année tchi veint et i' n's'en va pon enhanner trop. Mais l'pouôrre dgiâtre tch'a eune fèrme à louage et tch'est en dette viyant tch'il a ieu à acater sa pliante et s'êl'ver en ôtis d'fèrme - tchi couôtent eune forteune ches jours - sa preunmiéthe année peut lé ruinner et l'dêcouothagi pour lé restant d'ses jours. Ch'est quâsi ravissant qu' autchun janne homme ait l'couothage dé fèrmer au jour d'aniet souos des conditions d'même.

J'vai dans la gâzette du seize dé novembre qué lé "British Rail" annonce tch'i' s'en va y'aver acouo bein pus d'motos transportés d'Angliétèrre en Jèrri dans lus “car ferries” duthant chutte nouvelle année qu' aut'fais. Iun d'ches jours i' n'y'étha pon d'run pour les Jèrriais à cachi lus motos dans l'Ile.

I' faut féliciter l'Connêtabl'ye Winter Le Mèrquand pour aver l'couothage d'êprouver a empêchi les motos d'pâsser dans cèrtaines pétites rues dans sa pâraisse, et les mett' à l'amende. Si touos l's aut' Connêtabl'yes avaient l'même couothage - et s'n ênèrgie - i' y'éthait mains d'înconvénience et d'accidents par les c'mîns.

En touos les cas, espéthons qué tout s'en va aller bein pour Jèrri ch't' année, et j'la souhaite bouanne et prospéthe pour touos vouos lecteurs.

 

George d'La Forge

 

Viyiz étout:

  • Rêsolutions

  • Les Rêsolutions

  • Pour le Nouvel An

  • Le Vier Temps - Auld Lang Syne

  • Lé Jour dé l'An

  • Une Bouonne Année

  • Not' Bouon Vieir Temps - Auld Lang Syne (acouo)

  • L'amour du vièr temps

  • Le Bouan Vier Temps

  • Un' Buonn' Nouvelle Année

  • Le Nouvel An

  • La Nouvelle Année

  • Fin d'annèe

  • La Nouvelle Année

  • Lé Caouain au Nouvel An

  • 1901

  • 1900

  • Mil-Neu'-Chent-Djiex-Huit

  • Mes rêsolutions

  • Sterling Advice for the Coming Year

  • Bouonnes résolutions

  • En enviant unn' carte dé souhaits pour la Nouvelle Année

  • Lé Tchu dé l'An

  • Eune Bouanne Année dans la Gâzette du Sé

  • Eune Bouonne Année

  • J'vos souhait' eunne Bouanne Année

     

    Les Pages Jèrriaises