Les Pages Jèrriaises

Robert Delaunay "Nu à la coiffeuse" (1915)

San tchu est man solé tchi caûffe l'appartènement;
eune rîndelle d'jaune et d'bliu, chu rouoge tchoeur au couochant.
Né v'là l'malzard d'san tchu, un lampion d'chai au sé
tch'êcliaithe sus chu cannevas bein pus au liain d'san liet.
Ses g'veux d'valent avaû l'dos, eune orange grappe d'vèrjus,
les ronds juseurs d'ses hanques, des nouages lé tou d'san tchu,
et mé, j'sis à mither driéthe ches tchiêsses palmées,
assis à man tout seu, l'tchu à la véthité.

Geraint Jennings
Au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, lé 23 d'Août 2013
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises