Les Pages Jèrriaises

UN TCHESTCHONNAITHE dé 1904


JERRI


(Composé par THOMAS LAIDUZE pour apprendre l'histoèze dé lus pays ès avèrs de nos escoles eslémentaizes).

Tchestchon: Tch'est qu'chest qu'Jerri?

Response: Pour lé restant du monde ch'est à-pé-près rein du tou', - pour les Jerriais, ch'est l'reste du monde qu'est rein du tout.

- Tch'est qu'ch'est qu'les Jerriais?

- Ch'est l'z'habitans d'Jerri, - les seuls gens qu'ont jamais té sièz les Angliais lus bailli une slindgheuze.

- Dans tchi tems qu'les Jersiais fichidrent une telle haïste ès Anglais?

- Dans les temps d'Guillot, l'bâtar'; mais i lé f'zaient bein oquo agnèt - s'i pouvaient.

- Tch'est qu'les Jerriais peuvent faize?

- Navidghi - n'y pas par-dévant yeux.

- Comment que nou z'app'lait les navigans Jerriais aut'fais?

- Des pirates. Achteu qu'la pirat'tie n'est pas allouée, les Jerriais tchi veulent se battre à yieau vont dans la marine.

- Tch'est qu'est la londg'heu d'Jerri?

- Dé d'pis Grosnez à la Rocque.

- Et sa laize?

- Dé la Corbièze à Sorel.

- Ya-t-i l'yain d'une piéche à l'autre?

- Pas d'abon, mais non z'y va pus vite à gh'va qu'à pi.

- Tch'est qu'est l'caractèze des Jerriais?

- Ch'est la têtouagnize même,

- Eche que la tétouagnize est une vertu?

- Oui, quand ch'est les Jerriais qui la possèdent; quand ch'est d'autres, ch'est là yun des plus grands vices.

- Noummez un anima à longues ouozelles qu'est têtouagne?

- Un D'gernéziais.

- Les Jerriais sont-i hospitayiers ès estrangièrs?

- Ch'est s'lon, - i' rchudrent Rullecour avec des badjonnettes et quand la Princess Stéfanie vint, le Vicomte d'alors la laissi luogi à "Seafield."

- Tch'est qu'ch'est qu'lé Vicomte dé Jerri?

- Un moussieu bein escolé qu'estampille des m'zuzes, des cabots, des sièstonniers, et des jûtes dé pinte et d'mie et qui fait des bénéfices d'inventaize.

- Pour tch'est qu'Jerri est r'nommé?

- Pour des vaques fitchies, des cannes à traize, des trous d'chour de douze pis, des pommes de terre royales et du nièr beurre.

- Eche la tout?

- Nannin, Jerri a ètou du vraie et des bènis; des femmes mettent des bannett' d'indjenne et d'la pierre du Mont Mado et d'Rond-Nez.

- Tch'est qu'est les tchuziozités naturelles dé Jerri?

- Les caves au Lou à St.-Jean, les caves ès Pirates à St.- Brelade, les caves de Pliémont à St.-Où, et l'creux du Djabb'ye à Ste.-Marie.

- Tchi paisson qui y'a en Jerri?

- D'maigre lanchon et des peuvres qui vos chuch'chaient jusqu'au sang si pouvaient.

- Tchi-l-ouèziaux?

- Des canards, des pizots-coèffis, des grivvès, des buses, des perrots, des cotchins, des paules qui chantent co et des mignonnes.

- Tchi-l-animaux?

- Des viaux, des gh'vaux, des ânes, des quétots, des tchans, des cattes, des bellettes, et des crapauds

- Dé tch'est qu'les Jerriais se nuorrissent?

- Ch'est s'lon; si sont bein moyennés, dé chein qu'i veulent, si n'lé sont pas, dé chein qu'i peuvent.

- Noummez tchic-z-uns des fricots que les Jerriais préfèzent?

- D'la verte muozue, d'la soupe d'andjulle ou d'puozet, des pannais pîlés, du ris et des pais au fou, d'la gâche à fouée, d'la galette dé vraie, des rôties d'cidre, du chaudé et du milké-punch.

- Tch'est qui gouverne Jerri?

- Ch'est les Jerriais.

- Tuos seurs?

- Absolument, sinon qu'lé Roi a dô-treis privilèges.

- Nommez en?

- Examiner les Loies qu'les Etats font et les-û r'cliutter à travers les yièrs s'i n'sont pas convenab'yes.

- Une autre?

- Dithe qué faut pas écorchi les gens avec trop dé taxes.

- Tch'est qu'est l'z'Etats?

- Lé parlément d'Jerri.

- Coummest qu'il est composè?

- I varie; s'ou z'êtes villais ou dites: Des Messieux d'la Cour et des fermiers tch'ont du bain; s'ou z'êtes campagnards ou dites: Des Messieurs d'la Cour et d'Ecrivains et d'autres Messieux.

- Tch'est qu'les Etats font?

- I graient ses Loies pour gouverner lé monde.

- Coummest qu'i s'y prennent?

- I font d'lus mus.

- Tch'est qu'ch'est qu'les Messieux d'la Cour?

- Moussieu l'Bailli et Messieux les Juges.

- Tch'est qu'est Moussieu l'Bailli?

- Lé sien qu'entre tréjous l'prumié en Cour - oprès le D'nonciateu' tchi porte la Masse.

- Tch'est qu'est Messieux les Juges?

- Des messieux pour tchi nou vote en eslection et pis tchi vos jugent oprès s'ou z'avez d'z'affaizes en Cour.

- Tch'est qu'chést qu'un D'nonciateu'?

- C'hèst l'offici tchi veint siez vous en vétuze, faize un arrêt s'ou n'avez pon péyi vot' fermage.

- Quand est-qu'i a d'z'eslections?

- Quand ya deux hommes tchi veulent la même plièche.

- Alors lé tchèt qui gangne?

- Dans l'rédghull'yi ch'est l'sien qu'a l'pus d'voès.

- Tch'est qu'est l'barreau?

- MM. les Avocats; qu'ou payis pour qu'i faichent craize à la Cour qu'ou n'êtes pas coupab'ye du ma qu'ou z'avez fait; - et qui font d'lus mus pour qu'ou n'séyiz pas punis quand ou l'méthitez.

- Tchèst qu'chest qué l'z'êcrivains?

- Des messieux qu'ont passé des examens pour pouvé êcrize un contrat et pour saver tchi vos dize quand ou les consultez - à six-an'-eight (6/8) la fais.

- Sav'ous autchune chose des Députés?

- Ch'est des Messieux qué nou z'envie ès Etats pour qu'i disent chein qué l'pub'yic veurt, mais i prennent serment d'agi s'lon lus conschience et ch'est-en-tchi i finissent par faize coumme i veulent. V'là tchi donné tréjous la chance de gronner - si ch'n'est pon à un parti, ch'est a l'autre; quand ils ont'té en poste assez longtemps nous les flianque par l'us, et généralement i font contre mauvaise fortune buon tcheu et disent qu'i n's'en portézont qu'mus; ch'là fait angl'yi les siens qu'ont gangni et ch'est là chein qu'i s'appelle une victoèze morale.

- Combein de sortes dé Députés est qui y'a?

- Deux, les siens tchi d'visent trop, et les siens tchi sont d's'O en chiffre.

- Tch'est qu'est la composition d'une pâraisse?

- Un Connêtabl'ye, qu'est président d'l'Assembl'yée d'paraisse et qu'est supposé d'pliaize également à tout l'monde et d'faize moli le rât et en même temps faize toutes sortes d'amendements dans la pâraisse;

Deux Chantgniers qui sont là pour qué les Avocats lus baillent du fi à r'teurtre quand i vont en Cour; - d'un Vingt'n'yi par Vingtaine dé tchi le d'vé est dé rch'evé en même temps le rât et les pliaintes et les palletées des gens n'sont pas prêts à l'péyi à la minute; - et enfin des Officiers du Connétabl'ye; tchi sont des hommes de sièz quartchèrs que nou' met en poste pour qu'ils s'saient de vos suotnin dans l'Assembl'yée.- Tch'est qu'est taxé en Jerri?- Les propriétaizes qui paient lé rât - malgré yeux; - les chasseurs - £1 pour aver la joiée dé traîner une arme par la campagne pour tizé des moessons; - et les tchans - qui sont fichis dans la citerne si lus propriêtaize né paie pas un êtchu par an pour le pliaizi d'les vaie tisonné les cats et l'impôt tch'est la les puochins, et les mousses, et pis ya l'impôt tch'est la renchièze sus les litcheurs et enfin les licences.

- A tch'est qu'chès sous là sont appl'yitchi?

- A r'grée les routes, à êdutchi l'zavers à d"autre monde, et à d'autres vétipelles de la sorte.

- Coumm'est qu'nou s'y prend pour gangni une eslection?

- Lé candidat et san parti quémanchent sept on huit mais à l'avanche à faithe des pliaisièrs à tout l'monde - qui sont au rât - espézant qu'ils en s'sont erconnaissant lé jour dé l'eslection.

- En tchi qu'chès pliaisièrs là consistent?

- Donner des passages ès siens qui rèveinnent dé la ville, fourni tout l'monde de chours pour plianter, dé rachines de rhobarbe et d'pepins dé m'lon, lus donner un coup d'main quand i s'adonne, nièt et jour, et enfin et surtout, abréver les viaux ov' le goulèt d'une bouteille et les acater autant qué nou peut.

- Tch'est qu'est la d'fense - militaize et navale - de Jerry?

- La d'fense navale est les rotcbers à flieur d'jeau et la d'fense militaize est la milice, qui valait la peine dé r'garder jusqu'ace que les Angliais s'imaginissent dé s'en mêler et d'se d'êfaize dé nos vièrs drill-sergents pour les remplièchi par des "sergeant-instructors" qui n'savaient pas seulement deux-mots d'Jerriais.

- Tchest qu'a'té l'rêsultat?

- Nou sé r'binfri, naturellement; mais tout pour rein, n'ou n'y gangni mie et les choses n'ont fait qué d'empliézi d'en pis, jusqu'ace qué non n'pouvait pas trouver d'coronels jerriais ce qui fusse même presque impossib'ye de choèsi un minzéthab'ye corpotha.

- Tchest qu'est la population d'Jerri?

- -Un vezitab'ye mêlin-mêlo; car de nos jours yia un tas d'Brettes et un fliotchèt d'Angliais qui lus trouvent mus ichin qu'siez yeux (chein tchi n'les empêche pas de bagouler tout l'long du jeu sus chein qu'ils appellent les d'fauts d'not' pays, et d'cherchi à nos l'zêrachi pour nos mett' sus l'co chein qui n'pouvaient pon enduzé yeux-même dans lus propre pays).

- Ch'la pazait drôle; pouvous l'expl'yitchi?

- Nannin, ni personne d'autre in'-tou, - ch'est un tas dé gniolin'nie, et d'bêtin, et d'achocréthie d'angliaichin qué personne né peut comprendre; nou z'en rizai si n'y'avait pon dé Jerriais desgénézès tchi passent lus temps, les bras croèsis, en blianche quéminze emp'zée, la cigarette au bé et des bottes pliâtrées d'bliatchin ès pis, à desnigré la terre dé yoù qui proveinnent et à faize le moussiotin angliais,- ch'est à en aver mal au tcheu!

- Tch'est qu'est les passetems des jannes gens en Jerri?

- Aut'fais ch'tait la. vraic'thie, la faiz'zie d'panniers le soubattage, pour les garçons; et la rempliet'tie d'cauches et la faize'zie d'corsets d'oeuvre pour les filles ov la bordée d'nièr beurre et les neuches pour tous ensembl'ye.

- Et ach'teu?

- D'la promèn'nie, d'la musiq'thie, des visites à mié l'arlevée, du tennis et un tas d'jeux d'avers.

- Et pis?

- Mains d'travas, mains d'sous, pus d'despenses et finalement la cherge de la paraisse pour un tas dé puors petits médjans tchi n'peuvent pon être maint'nus par des mesnages mal accoupliès tchi lus sont establies sus l'système dé paiements p'tit à la faie, car nou voulait s'mathié même devant qu'aver maison meubliée.

- Tch'est qu'est la politique de Jerri?

- Oul' est comme la population, un bouan mio meslèe; les vièrs, qu'ont té à l'escole dé l'expérience, voudraient garder Jerri, un pays Jerriais; - les jannes, qu'ont 'té à l'escole de la d'gan'nie d'angliais et d'la faignantize, veulent une politique dé progrès.

- Expl'yitchiz chutte sorte d'politique-là?

- Une politique tchi veurt tout changi, tchi préfèze même lé plièzi à v'nin à la plièche du mus d'achteu, tchi cherche à vaie un pays indépendan' se mêfaize dé san bouan gré, coumme la reinnotte dé la fontaine tchi voulait être grosse coumme un boeu et tchi s'crévi la bielle en esprouvant à s'enflier.

- Tch'est qu'est l'rêsultat d'une telle politique?

- On finit d'la même manièze que la reinnotte.

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises