Les Pages Jèrriaises

L'Utile Casaque

La Casaque à notre grande fille Julie
N'étant pas d'un bein haut, bein haut prix,
Et pourtant ou la yieux diversement longtemps,
Et ou'l est oucouo comme eune pieume de pans,
Sa Casaque.

Yia bein des annais, dans le mais d'Avri,
Ou s'en alli tout drait siez les Messieus d'Gruchy,
Ou s'en alli tout exprès pour tâchi d'acaté
Eune robe, un Boa, et peut-être un chapé,
Mais surtout eune Casaque.

Ou n'est pas des milles fais trop a la mode,
Mais ou'l est diversement utile et kmode.
Ou'l a des pouchettes par ichin et par là,
Eune belte à la taille, des "cuffs" ès manche, etc.
Sa Casaque.

La dernièhte fais qu'ou la mins, je la vi.
Je ne pouvais pas réellement craithe que t'chet yi.
Ou'l avait l'Colet et les Cuffs couer de vloue;
Et pourtant le vloue n'est pas pour tous.
Mais il est pour la Casaque.

Yia bein des Hardelles qui voudrais bein l'avé,
Mais du diantre, ou n'veux pas la douné.
Avec toute sa promènerie et tout s'n embarras,
V'la qui n'pouorait pas faithe, si ou n'l'avait pas,
Sa Casaque.

Car ou'l est diversement kmode et utile,
Quand tchique fais ou s'en va en presse en ville.
Ou met tout d'un coup cravatte et chapé,
Et peut-être pardessus "wrapper" et d'vanté,
Ou met sa Casaque.

Si jamais ou r'encontrais eune filles grande et jolie,
Avec eune Casaque qui l'y traine jusque ès pids,
Ou'l est faites de bueu drap toute riyie.
Chès la! Chès la!! notre grande fille Julie,
Et sa Casaque.

Livonia
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises