Les Pages Jèrriaises

L'Ernouvé


Je ouai du chant dans les vallèes,
De l'ernouvé je vei les pas;
Verte est la biête dans l's allèes,
Iou la feug'rolle ètend ses bras.
La duoche èpine est erflleurie,
Les flleurs nos creissent suos les pids:
Tout à l'entour halle à la vie:
Chantèz, ouêssiaux, grands et petits!

Ah! que la terre est ach'teu belle,
Et tout est vert, et tout est frais;
Le coucou r'veint, l'hirondelle
Ercherche sen nid suos nos faix.
Chantez en êl'vant vos familles;
Les grands fossès sont pour vos nids
Des habitaclles ben tranquilles:
Chantèz, ouèssiaux, grands et petits!

 

A. A. LE GROS.

 

Vèrsion modèrnîsée:

L'Èrnouvé

Jé ouai du chant dans les vallées,
Dé l'èrnouvé jé vai les pas;
Vèrte est la bliête dans l's allées,
Iou la feugu'thole êtend ses bras.
La douoche êpîngne est èrflieuthie,
Les flieurs nos craissent souos les pids:
Tout à l'entou hale à la vie:
Chantez, ouaîsieaux, grands et pétits!

Ah! qué la tèrre est achteu belle,
Et tout est vèrt, et tout est frais;
Lé coucou r'veint, l'héthondelle
Èrchèrche san nid souos nos faîts.
Chantez en êl'vant vos famil'yes;
Les grands fossés sont pouor vos nids
Des habitacl'yes bein trantchil'yes:
Chantez, ouaîsieaux, grands et pétits!

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises