Les Pages Jèrriaises

Jèrriais dans les êcoles - après un trimestre

 

Mes bouonnes gens, bouonsouair. M'evchin, pour vos donner les nouvelles sus chein qu'j'avons fait dans la programme scolaithe dépis l'mais d'septembre dé l'année passée. Quand j'y pense, tchi grand succès qu' j'avons ieu dans rein pus qu' tchînze semaines d'les êcoler!

J' c'menchînmes à ensingni l'Jèrriais ès éfants dé vingt-tch'iune êcoles dans l'deuxième semaine du trimestre du Stembre.

A chu temps-là, j'avaimes dans les chent-chînquante mousses et tchiques adultes tch'avaient enrouôllés, mais i'pathait qu'les êfants aiment nos leçons, pa'ce qué, quâsi châque semaine, i'y avaient tchiques'uns tchi veinnent nos dithe, 'Jé peut-i' joindre la clâsse, s'i vos pliaît?' et, bein qu'i' y avait deux-trais à tchi qu'i' fallait dithe 'A bétôt' pour eune varieté d'raisons, j'avons achteu à peu prés chent-huiptante êtudgiants. En mentionant chu mot-là, jé m'd'mande combein d'vous font sèrvi du mot 'huiptante'? La majorité au jour d'aniet disent 'quatre-vîngt' , mais dans nos leçons, j'aime mus apprendre ès mousses les vièrs mots - des mots tchi sont pus Jèrriais qu'Français. Ch'est pourtchi, par exempl'ye, j'fînmes eune leçon entouor la boutiqu'sie, et quand j'sommes à ensingni les noms des difféthentes choses dans nos pangniers, j'n'fînmes pon sèrvi du mot 'huille' mais à la pliaiche, du vièr mot 'hielle', même si chu mot-là est presque pèrdu au jour d'aniet.

Dans nos preunmiers leçons, i'fallait explyitchi tch'est qu'est l'Jèrriais, et pis c'menchi a bâti lé vocabulaithe - des sentences qu'nou fait servi touos les jours Tch'est qu'est vot' nom? Où'est qu'tu démeuthe? Comme est qu' tu'es? Et les difféthentes réponses.

J' fînmes sèrvi les mots pour les ledgeunmes, les pâraîsses, lé temps. Bein souvent, j'jouînmes des gammes - les mots crouaisis, les mots muchis ou les gammes de snap. Au mais d'novembre, j'c'menchînmes à nos prépather pour Noué, et les éfants pratitchitent les cânchons (un aut' vièr mot) - Sonne les Clioches (eune înterpretâtion dé Jingle Bells) et Lé Fis d'Marie (Mary's Boy Child). Dans la maintchi d'nos êcoles, l's êfants chantîtent iun ou deux d'ches cânchons dans lus Services dé Noué. Pour les trais clâsses Jèrriaises dé La Mouaie, St Pièrre et Mont Nicolle, i'y avait un concèrt dans la grande halle dé départ à l'aéroport, auve dans les sept chents dans l'audience. A Grouville, touos l's êfants dé l'êcole chantitent 'Lé Fis d'Marie' pour lus fanmil'yes à un concèrt à l'êcole du Rotchi.

En même temps, l's êfants êcritent des cartes dé Noué la majorité faisant servi des cartes qu'j'avaimes prépather, mais un tas d'ieux dessinnaient lus cartes, et eune fill'ye fît sèrvi s'n ordinnateu pour dessinner eune carte. Les millieures portraits 'taient mînses sus les Pages Jèrriaises sus l'Internet.

Auprès les longues vacances dé Noué et la Nouvelle Année - est-ché lé Millénaithe ou pas? - j'fînmes nos plians pour la nouvelle trimestre. Quand les clâsses 'rc'menchîdrent au mais d'janvyi, j'fînmes eune exercice pour donner ès êfants eune connaîssance des aut's êcoles. Châque êfant env'yit eune carte postale à un mousse d'un aut' êcole - mais mes sympathies sont auve les pouôrres gens du Post Office tchi avaient à liéthe lus êcrituthe. Dans tchiques semaines, j'avons not' preunmyi examen officiel, pour faithe seu qu'j' sommes a faithe eune bouonne êcolage ès éfants.

D'vant qu'j'finis, j'voudrais èrmercier nos maîtres d'êcole, Ted, Geraint et François et touos nos assistants, l' conmité Don Balleine Jèrriais Management Group et partitchulièthement Doug Gibaut, tch'a 'té malade dreinement, et au Trésoryi du Don Balleine, Colin Vibert.

A bétôt pour achteu.

A Scott Warren

 

 

 

Les Pages Jèrriaises