Les Pages Jèrriaises

Le Viquaire

Air de "La Mère Angot."

Connaissous bein l'viquaire,
L'viquaire de Saint Luoraint?
Quand i' fait sa prière
Nou l'prendrait pour un saint.
Mais sa mîne hautaine,
Et tuos ses teurs d'orgui,
Font déviné sans peine
Qui' ne vaut pas bein chi.

REFRAIN.
Orguilleux et plien d'malices,
Il a fait vée qu'i' n'est qu'un sot,
La guerre fait les délices
Du Révérend Charlépiko.

Sen Mentor 'Douard de Nise,
Qui l'a si bein instruit,
Et pis la Vieille Ellise,
L'y'ont fait perdre l'esprit.
Et i' y-a Mess Nikole,
Et l'vier Chantgni Môjy,
Qu'ont donné lus parole
D'être là pour l'yaidguy.

REFRAIN.
Orguilleux et plien d'malices,
Il a fait vée qu'i' n'est qu'un sot,
La guerre fait les délices
Du Révérend Charlépiko.

Qu'est qui va à l'Eglise?
Le "masher" John Kolas,
Et pis Edouard de Nise,
Mess Nikole n'y manque pas ;
Ches belles demouêselles,
Atout lus douoches vouêes,
Forment la ribandelle,
Ov' le liqu' tout Kannouais.

REFRAIN.
Orguilleux et plien d'malices,
Il a fait vée qu'i' n'est qu'un sot,
La guerre fait les délices
Du Révérend Charlépiko.

Et i' ya le Blianc Mess,
Un homme comme i'faut,
Qui va s'assière en presse
Dans l'banc d'Moussieu Gibaut ;
Et pis deux-s-trais hardelles
Que je n'connais pas trop,
Notre anmin Clem Rondelles,
Et l'Avocat Bouzo.

REFRAIN.
Orguilleux et plien d'malices,
Il a fait vée qu'i' n'est qu'un sot,
La guerre fait les délices
Du Révérend Charlépiko.

I' y-a 1'Seigneur des Caches,
Sa vieille étout parfais,
Veinnent montrer lus laies faches,
Le Viquaire veur les vais.
Pour faire des picagnes,
Sans rime ni raison,
Et pour cherchi chicagnes,
Piko est le garçon.

REFRAIN.
Orguilleux et plien d'malices,
Il a fait vée qu'i' n'est qu'un sot,
La guerre fait les délices
Du Révérend Charlépiko.

Pour abattre les quilles
I' peut vos en montrer,
Pour caresser les filles
Je n'voudrais pas m'y fier ;
Pis pour la Bagatelle
Ch'est un joueux enragi,
Et pis pour la bouteille
I' n'veur pas y touchi.

REFRAIN.
Orguilleux et plien d'malices,
Il a fait vée qu'i' n'est qu'un sot,
La guerre fait les délices
Du Révérend Charlépiko.

A mangnier la verlope
Il a servi sen temps,
Ch'est un mêqui bein propre,
I' n'y fut pas longtemps.
I' s'mint maître d'école
Pour assommé l's éfants,
Et pis ch'qu'i y-a d'pus drole,
I' s'mint éracheux d'dents.

REFRAIN.
Orguilleux et plein d'malices,
Il a fait vée qu'i' n'est qu'un sot,
La guerre fait les délices
Du Révérend Charlépiko.

J. A. C.

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises