Les Pages Jèrriaises

La Visite en Irlande

Les marmousets et les souothis

Moussieu l'Editeu,

Hier, après l'tais, la Merrienne, ayant liut le long rapport dans la Post de la vîsite en Irlande du Député-Bailli et de certains membres d's'Etats, noubliant pas le Protchutheux-Général, me d'mandit tchèsque chutte dgaingue-là avaient tait faithe là, car quand a l'yi ou n'y comprenait rain.
"Ils ont mangi, ils ont bu, et ils on tait lûs prom'né," ou dit, "mais quant à l'objet tch'ils avaient en veue je s'y compliétement dans la bliâse."

"Dame, Merrienne," j'l'y dit, "J'y s'y étout, mais je crais qu'nos messieux voulaient avé une conférence avec les Irlandais au sujet d'l'agritchultuthe ou tchiquechose de la sorte."

"Oh, bon," ou s'fi, "et peux-tu m'dithe tchèsque la pliupart de yeux connaissent de l'agritchultuthe? Par les noms y'en a tch'y n'savent pas la difféthence entre une patate et autchune autre lédgume sinon quand y la vaient sûs lûs assiétte. Quand ès Irlandais, j'en avons assez ichin en prîson pour nos dithe tchi sorte de gens tch'y sont. Mais, dis-mé, Ph'lip, tchès qu'y paie pour tout chonna?"

"Ch'est té et mé, Merrienne, et d'autres imbéciles comme nous," j'l'y dit, "et j'n'avons pas un mot à dithe. Chonna s'trouve dans les dêpenses extraordinaithes dans l'Budgét."

La bouonnefemme dit qu'ou s'en allait en pâslé à notre Député. "Le Mâjeur est l'seul tch'étha l'couothage d'exposé chu scandal-là," ou s'fit. "Peux-tu m'dithe pourtchi qu'nou l'invitit pas à allé en Irlande avec le restant. Après tout, y m'semblye que nou s'fiche de Saint-Ou d'nos jours."

"Pûs ou mains," j'l'y dit, "mais ch'est p't'être assez d'notre faute étout, car dans l's'Etats personne ne tchein d'compte de notre Député, et notre Connêtablye n'est pas parmi les orateurs. Ch'est les Députés d'la Ville et les Sénateurs tch'y gouvernent l'Assembliée."

"Chonna ch'est bein cértain," ou dit, "mais quand veindra l's'êléctions l'année tchi veint, y'étha sans doute des changements. N'y'a rain à faithe pour le moment que d'vivre en éspethance. Mais, paslant d'autre chose, Ph'lip, tchèsque tu crais d'les Améthitchains, et d'lûs deux marmousets tchi r'vintes sains et saufs après avé voyagi d's'ênormes distances le long d'la route à la lune? Il est vrai que yun d'yeux n'est pûs en vie, car les scientists l'ont si pérsétchuté tch'il a crevé, mais le p'tit, y pathaît, est ocquo parmi les vivants. Ach'teu nous entend que tchique mînséthablyes souôthies ont tait sacrifiées, mais que bétôt che s'sa un homme. J'ai dans l'idée que y'en a yun ou deux qu'nou pouôrrait êpeigni et yun en partitchulyi, mais je crains que dans san cas la machine ne pouôrrait pas tchitté la têrre!"

"Ne t'gène pas, Merrienne," j'l'y dit. "Le moussieu que tu'as en veue n'est pas un imbécile, che s'sa un Améthitchain tch'îtha rempliéchi les marmousets et les souothies, et pas un Jêrriais. Quant à mé, je s'y bein pûs intérêssi dans le prix des patates, et j'voudrais avé un mot avec chu Moussieu Anglais tch'y nos dit, y n'y'a pas longtemps, qu'notre vieille Royale tait fichue, et qu'si nos férmiers ne trouvaient pas une autre variêté bein vite, y s'vêrraient souos l'fou dans bein p'tit d'temps. Les v'là à deux louis l'bathi, et la d'mande est miyeuthe que jamais. Chein qu'ch'est que consulté des expérts!"

"Mais," ou dit, "nos férmiers êcoutitent mais y pliantites des Royales quand-même, conte l'opinion, si j'm'en rsouveins de la Férme des Etats."

"Y y'a trop d'éxperts à la Férme des Etats," j'ly dit, "et ch'est là l'malheur. Avec chonna, y font d'bouon travas par bordée, et y n'faut pas les condamné. S'y n'font pas grand bein, y n'font pas d'ma, et si l'Juge Philippe Aubin, tch'y pérsuadit Moussieu Davis, le millionaire, d'accaté la ferme de l'y et d'la donné ès Etats, r'venait d'la tombe, je n'doute pas tch'y s'sait satisfait."

"J'ai r'mértchi," ou s'fit, "que y'a hardi d'patates à vendre par les encanteurs. Nou liet dans la gâzette tchi sont toutes raides belles et justement chein tchi faut pour la liante. Pourtant nous éthait creu tch'ils éthaient fait bouon prix sûs l'bridge."

"Vèthe," j'l'y sit, "mais la main-d'oeuvre mantchait à des bords, et dans d'autres les garçons et les filles ne veulent pas sali lûs mains. Chein tchi l's otchupe de nos jours ch'est des môteur bikes et les danses et vingt-quatre heuthes ne passent pas que tchique pouôre jeune balloque n'est pas porté à l'hopita avec la tête cassée. Ils éthaient tait bein mus à dêfoui ou à êterré dans les clios."

La Merrienne ne dit rain pour tchiques minutes, épis: "Es-tu bein seux, Ph'lip, que si y'avait d'chais machinnes-là quand tu tais jeune, tu'éthais tait content d'resté au clios?"

"Et té," j'l'y d'mandit, "éthais-tu voulu sali tes mains à s'pathé les p'tites d'avec les grôsses?"

Ph'lip
6/6/1959
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises