Les Pages Jèrriaises

Merrienne perd la tête

Mais pas Ph'lip

à Portinfé, Saint Ou.
Vendredi au sé.

Moussieu l'Editeu,

Comme j'vos l'ai dit pûs d'une fais, il en affole à tout âge, et sans autchune doute, la Merrienne perd la tête. Oulle a liut pour chais deux Russes qu'ont fait l'tou du monde des chents fais dans une machine, et ou veur saver pourtchi qu'une bouonne Saint-Ouënnaise ne peut pas en faithe autant. Quand ou m'en pâslit, j'me mins à rithe, mais ou 'tait sérieuse, et voulit saver pourtchi.

"Ma pouôre fille," j'li dit, "A qu'menchi i' t'faudrait une machine, et ouèsque tu t'en vas la trouver? ch'n'est pas une affaithe de tchiques louis. Epis y'a toutes sortes d'autres dêpenses, sans oublier que les Russes ont print d's années à construithe la leur. Aie un mio d'bouon sens, ma vielle."

"Quant au couôtage," ou dit, "j'si seuze que notre Connêtablye ne ditha pas nennin si j'li d'mande de hauchi l'rât pour un an ou deux. Dans l'entretemps j'pouôrrai m'prépather, et j'te promets que dans yunne de mes touonées je descendrais dans l'bel ichin pour une tâsse de tais et une mèrvelle ou deux. Es-tu satisfait à ch'teu?"

"Oui," j'li raiponnis, "j'si pûs satisfait que jamais que tu perds la tête et que tu as grand besoin du docteu. Mais va vaie l'Connêtablye, et s'il est prêt à hauchi l'rât pour bâti ta fichue machine j'éthai à tchitter Saint Ou et m'en aller à une autre pâraisse."

Je n'sais pas, Moussieu, s'oulle a fait autchune dêmarche dépis, mais j'espéthe qu'oulle s trouvé que san projet n'est ni possiblye ou pratique, car si ma Merrienne perd la tête, j'si seuc que nou n'peut pas dithe chonna de l'homme si capablye qu'est à la tête d'la pâraisse.

Y'a bein d'autres sujets sûs la liste que j'avais prépathé, Moussieu, mais les forches me manquent qt j'si forchi d'arrêter. J'espéthe quand-même que nos tchultuvateurs s'en vont résister avec tout lûs pouvé la d'mande pour hauchi les frais d'exportâtion d'nos tomates, que j'considèthe une impôsition, et étout que l'prix de nos nouvelles patates s'en va r'amander bein vite.

À la s'maine tchi veint.

Ph'lip

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises