Les Pages Jèrriaises

Lé Jèrriais à l'Eisteddfod

 

un titchet pouor l'Eisteddfod

Nos r'véchîn arrivés au temps d'l'année quand y' a bein des Jèrriais qui sont à murmuther à ieux mêmes, en traîn d'apprendre pièche ou dialogue pour les Séthées Jèrriaises dé l'Eisteddfod, qui fûtent întroduites dans les compétitions en 1912.

Ch'tait au mais d'Octobre qué les preunmiéthes séthées eûtent lieu et i' fûtent hardi bein supportées. Moussieu Arthur Balleine, lé beinfaiteur du Don Balleine, fut lé preunmyi adjudicateur, et ch'tait sans doute san divèrs întéthêt dans l'Jèrriais qui fut la cause qu' i' laîssit eune somme de sou à sa mort pour aidgi à la présèrvation dé la langue Jèrriaise. Lé Don Ballaine Trust fut formé et acouo au jour d'aniet s'otchupe dé publier des livres et autres travaux en Jèrriais.

Les Séthées Jerriaises continuaient auvec tout pliein d'support mais fûtent abolies duthant la dgèrre de 1914 à 1918, et n'èrquémenchîtent pas d'vant 1921. J' c'menchi à y r'citer y' a 70 ans, et dé chein qué j'm' en rapelle, les compétitions avaient lieu dans la Salle Pârouaîssialle dé St. Hélyi, et acouo pus tard quand j' prennais part dans les clâsses françaises étout ch'tait dans la même salle qu' i' 'taient tînses, i' m' sembl'ye qué ch'tait au samedi au matîn, sans doute pour qué les mousses n'eûssent pas bésoin dé mantchi l'êcole!

Jé n'sais pas combein longtemps que chenna continuit d'même, mais à cause de la dgèrre et l'Otchupâtion l'Eisteddfod en entchi fut aboli et n' èrc'menchi pas d'vant 1946. Ch'dut là être lé temps qué les Séthées c'menchîtent à aver lieu à Springfield.

Y' avait d'l'entraîn dans les années suivantes. Y'avait d's êfants, p'tits et grands, qui prennaient part, comme ma fille, les trais fréthes Le Maistre, Françouais, Douard et Jean, les fréthes Syvret, Ken, Ted et John, et lus soeu, Ruth Amy, Doreen de la Haye, Michael Lucas et d'autres. Tchi dommage qué la mâjorite d'ieux ont pèrdu întéthêt car j'pouôrrêmes faithe auvec ieux pour rempliaichi les anciens comme mé.

un titchet pouor l'Eisteddfod 2003

Ch'est eune bénédiction qué les êtudiants des clâsses du sé nos supportent comme i' font, et v'la tchi nos fait divèrs pliaîsi d'aver Douard Syvret et Françouais Le Maistre à agi comme Adjudicateur dé temps en temps. Mais j'comprends qui y' a tchiques êfants qu'ont fait des entrées ch't année, et faut espéther qu' y' en étha pus lé temps à v'nîn à ch' t heu qué l'Jèrriais est à être înstrui dans l's êcoles.

Sans doute j'allons mantchi Joan Tapley acouo ch't année. Ou travaillait si du quand ou prennait sa clâsse du sé. Faut espéther qué ch' s'sa pas longtemps dévant qué j'la viyons sus la strade.

Les compétitions éthont lieu dans la Salle Publique dé St. Martîn qui s' y i' prête hardi bein, lundi lé 22 et mardi lé 23 d'Novembre 1999.

Les billets pour les Séthées Jèrriaises s'en vont être à vendre à la Salle Publique dé St. Martîn à ch't heu et à la porte les séthées des compétitions, ou d'l'Assembliée d'Jèrriais.

J'espéthons dé vos y vaie en grands nombres.

Amelia Perchard

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises