Les Pages Jèrriaises

I' s'en va y aver des neuches!

Ki ri-ki-ki
Ka-ra-ka-ka

I' s'en va y aver des neuches! Sans doute, i' y'a des neuches bétôt touos les jours, en Jèrri, du mains, y'en a souvent - eh bein véthe, mais pas comme les cheinnes tchi s'en vont aver lieu à St ……… ah dgiâtre, jé n'm'en vais pas vouos dithe lé nom d'la pâraisse, car ous en séthiez autant comme mé. Jé n' dithai pas si ch'est d'par amont ou d'par ava. Ou viyiz, j'peux vouos en dithe un bouon but mais i' n'est tout d'même pas bouon dé dithe tout chein qu'nou sait en autchun temps; ch'est en tchi si j'vouos raconte cèrtaines choses entouor ches neuches ou vèrrez p'têtre pour vous-mêmes pus tard tch'est qu'en s'sa l'résultat, l'nom des partis, la pâraisse, et cétéra.

Assa, not' janne couplye sont bein connus touos les deux. J'dis janne couplye mais ch'n'est pon tout d'même justément des p'tits pouochîns. Lé gas est dans sa trentaine et la garce en d'ssous d'quarante. Ou viyiz bein, ch'est justément d'bieaux âges pas trop jannes ni pas trop vièrs. L'âge ouêqu'nou-s-est supposés d'aver prîns bein d'l'avis, d'aver ieu ses dents d'sagesse (et ofûche les aver r'pèrdues) - l'âge, enfîn, quand nou dait saver tch'est qu'nou-s-est à faithe quand nou-s-entréprend autcheune chose, sait-che mettre eune poule à couer, acater un bidet, aller s'faithe m'suther pour un neu fa, ou, sus toute chose, sé mathier!

Eh bein, don, notre janne couple, ou vièr couplye, comme ou voudrez dithe, ont 'té à faithe la carre né v'lo beintôt un an et chutte fais ont décidé dé s'mett' la corde au co. Lé Poulot (faut li donner un nom) n'avait jamais ieu d'janne fille dévant chette-chîn mais il est tout à fait satisfait d'san chouaix et n'sé d'mente pon fort du d'vis du monde ni d'rein d'autre. Là don, ch'est d'même! Car auprès tout, tch'est qu'v'là tchi peut faithe au monde, mé dith'ous? La hardelle, yi (Bichette, faut dithe) - ch'n'est pas manque qu'ou n'ait ieu d'galants, nan dgia, car ou n'n'a ieu des douzaines, dépis la Dgèrre, mais d'en par-chîn n'avait jammais peu en crocheter iun pour bouon. Ah dame, ch'est qu'oulle en est ordgilleuse, dé san Valentîn; j'vouos asseuthe qué Nou s'drèche quand nou s'promène sus la grand' route lé dimanche l'arlévée! P'pèe a donné san consentement et l'avenîn est devant ieux. Hourrah!

Lé Poulot s'en va y faithe bein, li qui n'est qu'îndividu dé s'gonde main, comme nou dit. Sa douoche est la fille, seule fille étou, d'un grand et riche propriétaithe, lun d'ches-là qui faisait bein dans l'temps d'la Dgèrre et tch'a ragoté et ragoté tréjous lé p'tit mio d'enpis et - eh bein, y'a eune bouonne pile dé côté acheteu. Un maglye d'bein! eh don, la Bichette héthit' ta tchique jour, si tout va bein, dé chu pits d'sou, d'la rente et un mênage; tchi fait qué, comme ou dit, "tch'est qu'il en est qu'man Poulot s'sai journalyi? J'en éthai assez pour deux, mé, et pour d'autres, s'il en v'nait étou!'' Sapresti! D'ailleurs, lé P'pèe et la M'mèe en sont touos contents et toute la famille et les pathents des deux côtés sont d'accord qué la pathe est bein 'pathée'' (prenez chu mot comme i' vouos pliaitha!) et qué v'là tchi s'en va réuni deux des familles les pus notablyes d'la pâraisse. Les êlections et les partis sont oubliés pour acheteu et tous lus souhaitent jouaie, jusque les routchièrs et les marchands d'chiques! Santé à l'amoutheuse et san galant!

Allons, tch'est qu'i'faut d'pus, mé dith'ous? Lé mathiage n'étha pas lieu fort dévant la St Miché, il est probablye ; mais lé tourtétheu et sa tourterelle ont dêjà r'chu un tas d'bieaux présents, car i' sont si bein connus touos les deux. Pour en nommer seulement tchitch'un, y'a eune machinne à couotre, un râté à lanchon, eune p'tite fourtchette dé gardîn, un livre d'banque atou l'nom des deux sus la couvèrtuthe, un almonas d'la Chronique pour mil neuf chent trente-neu, un p'tit hèrnais pour aller qu'si des pissenliets ès lapîns, un fouet, dgiex vèrges d'filain, siex boutelles dé litcheu et une boutchet à sale ieau. Quand veindra l'temps, il est probablye qué ou vèrrez la liste d'présents toute compliète sus les gâzettes, ch'est en tchi j'n'en dithai pas pus pour acheteu, sinon qu'la liste est ouvèrte à difféthents bords en ville - siez Herpîn et fis, les tchîncaillèrs, siez Ivrelot et Barique, marchands d'vîn et pis siez Jouette et Busette au Bézaar dé Treize Sou. Y'a eune masse dé choses à chouaisi et n'y'a qu'à mettre san nom à côté dé chein qu'nou veurt donner et payi l'prix d'l'articlye - comme nou fait d'nouos jours parmi touos les grands gens.

Pépèe s'en va lus louer (à prix raisonablye, car i' dit qu'i n'chèrche pon à faithe dé profit sus son bieau fis), i' s'en va lus louer, comme j'dis, deux bieaux p'tits appartéments, dgix par huit, auve cune dêpense à côté pour laver les vaissieaux, peler les patates et garder d'l'ieau fraiche - car, comme i'dit, i faut être p'tits d'vant d'être grands, et pus tard, ofûche, nou pouorrait lus céder eune aître à patates et p'têtre lé p'tit solyi à fain (ch'est s'lon, si la famille allait craître, par exemplye) - ché s'sait p'tite chose dé converti et d'aménagi ch'la tout d'suite.

Là, eh bein, tout d'même, n'en v'là pas mal pour ches neuches, qui n'ont pas 'couo ieu lieu, et, nou sait jammais tch'est qu'i' peut s'arriver, qui n'éthont p'têt' pas lieu du tout. Enfin, il est à d'sither qué si fait, car tout l'monde en sont enchantés, d'not' charmant couplye, et y'éthait dé grands d'sappointements dans l'vaisinné si l'affaithe faisait feu par la tchulasse.

La raison pourtchi qu'j'ai bailli d'ma bec ou sujet d'ches grand's neuches est pour qué mes lecteurs dé l'Ile entchiéthe piêssent être au couothant, car n'y'a rein ité comme dé saver les nouvelles en bouon temps et toutes fraîches, ou davez bein, comme lé lait qui sort d'la vaque! Et ch'est pour ch'la qué j'sis payie, mé!

Marie la Pie
24/6/1939
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises