Les Pages Jèrriaises

Merrienne pasle d'une divorce

Et Ph'lip de Connêtablyes

à Portinfé.
Saint Ou.

Moussieu l'Editeu

J'viyais bein, en dêjeunant hier matin, que le Merrienne avait tchiquechose à m'dithe et, don, la minute que j'avais fini, j'mé l'vis pour m'en aller d'hors, mais ou m'arrêtit tout-d'suite et m'fit m'r'assiéthe.

"Ecoute, Ph'lip," ou qu'menchit, " j'n'ai pas dormi la niet pâssée, et chonna n'peut pas continuer. Quatre fais tu t'es l'vé, tu'as happé ta câsaque, et tu t'en es allé pour vaie si ta fichue bordeuse avait 'té g'lée. Chaque fais, quand tu t'es r'mînt au liet, tu'as plianté tes pids dans l'pid d'man dos, ouesque j'ai dêjà des r'frédeuses, et j'té dis, tout net et cárré, que je n'm'en vais pas enduther chonna. Si tu continue, j'ithai vaie un homme d'affaithes et je d'mand'dais à la Cour de m'donner un divorce. J'ai liut tchiquebord qu'une femme en Améthique a divorcé s'n homme parsqu'il avait 'té siez l'barbyi pour se faithe râser sa moustache, et je n'crais pas qu'la Cour me r'fus'sa quand j'li éthai dit pour mes r'frédeuses, sinon qu' je n'voudrais pas li montrer ouesqu'i' sont. À ch'teu, comprends-tu?"

"Oui, Merrienne," j'il dis, "j'té promets qu'une fais que je s'sais couochi, je n'bouog'geai pas d'vant l'dêjeuné."

"Bon," ou s'fit pûs tard. "ch'est arrangi. À ch'teu, Ph'lip, i' pathait que n'y a pas yeu d'brit à Saint Piêrre pour une semaine. J'trouve chonna un mio drôle, et té?"

"Sûs un sens," j'li dis, "mais y'a ocquo des gros nuages sûs l'horizon, et i' semblyent tchi s'en vont bétót v'nîn dans la direction d'Saint Piêrre. Heutheusement, lé Clifford Egré est là pour tâchi de prêserver la paix."

"Ch'est li tchi veur montrer un exhibit à la Bataille dé Flieurs," ou s'fit. "J'en voulouns pas, nous, à Saint Ou, de la Bataille, et je n'sommes pas les seuls, Crais-tu qu' nou-s-en vêrra yunne à deux ou trais ans d'ichin?"

"Tout dépend du Comité du Tourisme," j'li dis, "tch'est dêterminé qu'ou ne s'sa pas abandonné, mais y'étha des dffitchultés. Si l'Avenue Victoria peut ocquo servi comme dé couôtume, tout pouôrrait aller bein, mais les grands hôteliers d'la Ville n'pathaissent pas hardi intérrêssis, et pourtant ch'est yeux tch'en profitent. Enfîn, pâslons de tchiquechose pûs intérêssant. T'as veu que la Cour a permint à la pâraisse dé Saint Louothains d'aver trais Chantgniers."

"Vèthe," ou dit, "et ouesqu'i' s'en vont les trouver? Nou trouve des Chantgniers, de réglye, parmi les Officers du Connêtablye."

"Il en faudra deux nouvieaux," j'li dis, "car i' n'y a qu'deux vacances. Ch'est presque seux que l'Sieur Emmanuel en s'sa yun, car il est dêjà r'nommé dans la pâraisse. Yun des fils à ton couôsin, lé Député L'Cornu, f'thait un bouon Chantgni étout."

"Sans doute," ou dit, "mais tchesqu'i' s'pâsse à la Trin'té, sais-tu?"

"Oh, quant à la Trin'té," j'li dis, "lé Chantgni Vautchi a promînt de m'envier une photographie de sa fanmille."
La Merrienne voulit saver pourtchi.

"Parsque, " j'li dis," ch'est une fanmille bein r'merquablye. Y'a onze énfants, touos mathiés, sinon les deux pûs jeunes, ou, au mains, ch'est chonna qu'j'ai oui. Tchi dommage, Merrienne, que l'Sieur Vautchi n'est pas Recteu d'Saint Sauveux! S'il avait 'té là agniet, bein seux que l'probytaithe n'éthait pas 'té vendu; au contraithe, nou-s-éthait yeu à l'agrandi. Avec touos les fils, les filles, les biaux-fils, les belles-filles et les p'tiots, l'eglise éthait 'té presque plienne. Le Recteu éthait prêchi en pliat Jèrriais l'dinmanche matin, et en angliais l'sé, et j'garantis tch'il éthait prêchi d'bouons sermons, pour bein tch'i' n'les avait pas faits trop longs, car, comme touos les Vautchiers, il a la langue bein pendue."

"Et l'Connêtablye," ou d'mandit "s'en va-t'i' continuer en office pour un autre trais ans, ou tchi?"

"Nou-s-en ouait de pûs d'une sorte,"j'li dis. "Y'en a tchi maintchiennent que l'John Cabot, qu'a dêjà d'l'âge, comme nou sais, et tchi n'est pas tréjous en santé, s'en va abandonner à ch'teu, et tch'i' s'sa rempliéchi par Charles Cabot, tchi marche ocquo avec des êcaches. Mais y'en a d'autres tchi disent que l'John restétha ocquo en office pour donner l'temps à Charles de se r'faithe. Nou sétha d'vant longtemps tches-qu'il a décidé d'faithe, mais chein tch'est seux et certain, ch'est que quand i' se r'tith'tha, la Trin'té perdra yun des miyeu Connêtablyes qu'oulle a janmais yeu. Je n'crais pas tch'il a un seul en'min dans toute la Trin'té, et quant a d's amins, il en a partout."

"Nou-s-avait pâslé de Fred du Feu," ou r'mertchit.

"Vèthe," j'li dis, "mais j'comprends que l'Sieur du Feu est content d'rester Deputé."

"R'venant à Saint Louothains," ou dit, "est-tu bein seux que l'John Baudains r'prendra?"

"Quant au John Baudains," j'li dis, "nou n'peut pas jamais s'faithe seux, car ch'est un homme tchi n'dit pas tréjous sa pensée. S'i' r'prend, i' ne s'sa pas oppôsé, car i' n'y a pas un homme dans la pâraisse tch'éthait l'couothage de l'faithe, mais comme je t'l'ai dêjà dit, i' voudrait faithe ses trente ans, et pour chonna i' faut tchi reste ouesqu'il est pour ocquo douze mais ou d'même."

"Eh bein, mais," ou dit, "pourtchi qu'i' n'finithait pas ses trente ans? Il a rendu d'bouons services à la pâraisse."

"Sans doute," j'li dis "mais comme j'vais les choses, un Connêtablye ne dév'thait pas rester en office pûs d'une douzaine d'années. I' n'y a pas d'chance pour les autres s'i' continue pour pûs longtemps."

Après chonna, Moussieu, j'pâslimes de plusieurs choses, et j'fis la Merrienne bouffé d'rithe quand j'li dis que dans l's Etats, mardi passé, un certain membre avait d'mandé au Baillyi si v'avait autchune difféthence entre un tchan et une tchanne."

"Et tchesque lé Baillyi li dit?" ou d'mandit.

"Le Baillyi," j'li raiponnis, "explitchit que dans la louai i' n'y avait autchune difféthence."

"Et i' n'dit pas à chu membre tch'i' 'tait un imbécile?"

"Non, Merrienne," j'li dis, "notre Baillyi est bein trop poli pour chonna, mais ch'n'est pas pour dithe tch'i' n'avait pas ch't'idée-là."

J'pâslimes étout d'la nouvelle route que l's Etats proposent de bâti de la Preunmiée Tour allant ouest de la crainte que les fermiers avaient tréjous d'une obgelée dans l'temps d'Pâques, du grand boeu à Frainque Avri, tch'il a vendu pour l'Angliétêrre, et d'la chance que j'éthais de peyi man rât ch't'année. Et, Moussieu, quand vînt la niet, la Merrienne n'eut pas à s'pliaindre, car j'li touônis l'dos, et j'dornis comme un prince.

PH'LIP

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises