Les Pages Jèrriaises

La Fête Nouormande 2003



Tchil amas d'bannètes et d'coêffes et d'tappeurs et dé d'mié bas et d'vièrs fas et d'mouochets et d'vièrs fros qu'nou viyait quand une trentaine d'Jèrriais - mousses et adultes - allîtent en Dgèrnésy pouor la Fête Nouormande 2003 lé dgix d'Mai!

Chu grand festival des langues et tchultuthes Nouormandes eut lieu en Jèrri l'année pâssée, et don ch't'année les Dgèrnésiais învitîtent les Jèrriais et les Nouormands d'la Grand' Tèrre d'présenter lus pièches dans la grand' tente ès Vauxbelets.

 

La Fête Nouormande 2003

 

Les danseurs dé Tchettehou dansîtent et les cheins d'L'Assembllaïe d'Guernesiais étout - et même des p'tchiots Dgèrnésiais avaient apprîns tchiques vielles danses Dgèrnésiaises. Des mousses d'êcoles primaithes fîtent d's èrcitâtions en Dgèrnésiais - et y'avait un tas d'monde tchi fûtent întérêssis dans chein qué j'faithons dans l's êcoles en Jèrri.

Y'avait d'la chant'tie et d's èrcitâtions en Dgèrnésiais, en Jèrriais et en Nouormand d'la Grand' Tèrre - pas seul'ment d'la côte vaîsinne mais en Cauchouais étout. La pièche dé thiâtre en Jèrriais présentée par Les Crapauds Avanchis fut bein appréciée par l'audienche - mais i'n'faut pon oublier la belle chant'tie d'nos mousses Jèrriais.

La dgaîngue Angliaîche “La Sagesse Nouormande” - tchi beustchit à St. Hélyi l'année pâssée - èrvînt à la fête auve lus chifournies et lus pouque à vent. V'là tchi 'tait bein pus mélodieux qué quand nou fit braithe les peîles - chenna intérêssit les gens et êffritit les mauvais esprits du vaîthinné!

Bein seu qu'i' y'avait d'la gâche Dgèrnésiaise, des tâssées d'thée, du cidre et d'la biéthe, et ouaithe qué j'eussions d's achies d'plyie auve du bieau solé, j'avêmes eune raide bouanne journée.

J'espéthons r'vaie nos anmîns et nos couôsîns l'année tchi veint à la Fête Nouormande 2004 dans la Grand' Tèrre. À la préchaine, ou coumme i' nos dîtent en Dgèrnésy: “À la perchoïne!

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises