Les Pages Jèrriaises

La Nouvelle Année Chinnouaise



Nos anmîns Chinnouais sont à fêter lus Nouvel An, et ch't' année ch'est l'Année du Boeu. Mais nou pouôrrait étout l'app'ler l'Année d'la Vaque car s'lon l'astrologie Chinnouaise ch'est eune bête à cônes tch'est l'sŷmbole dé ch't' année.

S'lon l'astrologie Chinnouaise, y'a douze annimaux r'présentés dans l'almonnas: lé rat, la bête à cônes, lé tigre, lé lapîn, lé dragon, la tchilieuvre, lé j'va, la brébis (ou la biche), lé marmoûset, l'co, l'tchian et la bête à saie. Mais pouortchi qu'ches bêtes lus pathannent avaû l's années s'lon ch't' ordre-là? Assa, y'a des difféthentes légendes pouor l'explyitchi. Ieune des pus rîsibl'yes est chette-chîn.

Y'avait du hèrtchîn entre les annimaux pouor décider tchi qui s'sait la preunmiéthe des bêtes dans l'almonnas. Les dgieux annonchîtent don eune course. L's annimaux fûtent arreunés sus un bord d'eune riviéthe et nou lus dit qu'la douzaine tch'arrivîtent les preunmièrs sus l'aut' bord d'la riviéthe s'saient honothés. À chu temps-là l'rat et l'cat 'taient d'bouôns anmîns, et viyant qu'lé cat n'aimait pon l'ieau et n's'sait pon capabl'ye dé nagi l'travèrs d'la riviéthe, lé rat suggéthit au cat qu'les deux dg'ieux pouôrraient grîmper à bord du dos du boeu tchi 'tait si grand et si fort et tchi n'èrmèrqu'thait dgéthe deux p'tits passagièrs. Assa, y'a d's îndividus à tchi qu'nou n'dévthait janmais s'fier, sustout les rats, car l'grugeux scouotre codpîsit l'cat ho'-l'bord et d'vant qu'lé boeu pûsse arriver l'preunmyi à l'aut' bord, l'rat sautit à tèrre dé d'ssus la tête d'la bête à cônes à seule fîn d'gângni la course. Et né v'là pouortchi qu'la preunmiéthe année d'l'almonnas Chinnouais est la cheinne du rat et la deuxième la cheinne du boeu. Et l'pouôrre minnet? I' n'arrivit pon, et d'pis chu temps-là touos les cats sont l's enn'mîns des rats.

La vaque, bein seux, est un sŷmbole dé Jèrri et j'pouvons fêter nos belles vaques dé Jèrri ch't' année étout. Mais si j'avêmes eune Nouvelle Année Jèrriaise, tchi bêtes qué j'éthêmes dans not' almonnas? Y'éthait l'année d'la vaque Jèrriaise et l'année du crapaud, sans doute. Mais tch'est qu'il en s'sait pouor la mauve, la lêzarde, lé baîni, l'ormèr et la mustchinne? Ou pus sŷmboliquement, lé léopard? Ou bein en pensant à la mênag'gie, l'gorille? Mais j'trouv'thêmes-i' du run pouor lé pouôrre cat? Miaû!

Geraint Jennings
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises