Les Pages Jèrriaises

Quant à lever la patte pouor ne dithe que la pure, plieine et entièthe vérithèt

Quant à lever la patte pouor ne dithe que la pure, plieine et entièthe vérithèt, mon jutcheux de oui dithes chacque un miot d'trop pouor satisfaire ces Messieux de justice qui savent touos que j'n'sis qu'une pouorre bête mais touot d'même y faut que j'vos raconte tchiques farces pouor vos montrer que dans la paraisse de St. Où, dans des bordées d'élection il y a tréjous du fun.

Si dans chutte paraisse nous veur aver une fire-brigade j'espèthe que nous pensera à Frainque et Jimmy car pouor monter amont une etchelle au mitan de la nièt et chunna pouor passer par un roof-light ch'est là les gars.

L'p'tit Wal en sait tchique chose ly mais y fut bein aise d'aver un moto à l'attendre car couomme il tait couochi nous ly donni pon l'temps de s'habiller faut craithe d'pis qu'il n'avait pon de cauches ès pids quand y fut déshallé de sièz ly. Assez pouor attrapper des fredeuses ès pids.

Heureusement que Moussieu Roberts garde son fait en buan état car si par malheur une broque de l'étchelle s'était rompue tchès qu'aurait pu s'rompre le cou ou se casser une patte !

Une p'tite djingue de nos gens futes bein effrités d'vèr deux heuthes du matin, à l'Etacq. Et touot chunna viyant qu'Emma était à s'proumener avec son chale en plad. Y criyait que ch'tait une dame blianche !

Ch'est Elise qui ieut de biaux compliemonts. Oulle doit être rasseurée achteu car j'pense bein qu'nos gens n'iront pon traithe les seize livres.... de lait de sa vacque couomme nous ly en fit la r'merque si l'affaithe n'allait pon.

Douard d'la ville Bagot ieut deux présents, un bouorret et autre chose mais pouortchi mettre chunna sus l'dos de la robe en soie d'une vieille bête à soie.

Quant nous pasle de soie, j'connais bein un homme de chutte paraisse qui ly éttouot trouvi un présent de soie sus l'pas de sa porte le lendemain de l'élection. Ch'tait un p'tit vêtu de soie qu'il ne pourra engraissi d'pis qu'il tait crevé.

Bé sur, j'en ai oui raconter de toutes les sortes et je pouorrais vos dithe ‘'l'Objet'' qui couote l'pus cher dans chutte paraisse mais j'aime mus vos raconter de tchi pus risible et laisser de côté les viaux, les vacques et mêmes les génisses.

Vèr il a de droles de génisses dans chutte paraisse. Un bouochi d'la ville n'y comprends rein car se trouvant l'autre jour dans une maison de St Où y ouit la une autre personne. Ergardez chutte génisse qui passe dans la route.

Notre bouochi ergardi éttouot vit une nice hardelle mais pon de bête à cornes en touot y faut craithe, que la Missis avait la berlue !

Donc, dans chutte paraisse il y avait un homme qui était bein embarrassi. Il l'y fallait un ch'va mais de sous il n'avait pon fort viyant les faillies saisons des deux ou trais dernièthes années. Eh bein, y trouvi de bouannes gens qui ly promites de s'otchuper de ly bailler un ch'va oprès l'élection. Right enough, le lendemain il eut son ch'va, pas un grand cheva couomme nous en vais parfois, nennin, mais un p'tit ch'va assurement trantchille et sans défauts.

Nennin, je n'crais pon qu'il l'exhibera au show des trais paraisses car y faudrait une classe spéciale pouor cet anima d'une race spéciale viyant que l'ch'va qu'nous ly apporti en était ieun en bouais de sièz Woolwich !!

Si l'jour de l'élection il tait dans la jouaie oprès le résultat, le lendemain en viyant couomment que les amins t'naient lus promesse ch'est qu'il tait mari d'aver été joué d'même et encouore nous ly fit la r'merque qu'il avait ieut chein qu'nous n'avait promins car nous n'avait pon dit tchi sorte de ch'va que se serait ! ! !

L'autre Vendredi, quand nous apprins que le Jack de la Rue à l'ieaue était hors en ville n'va'la qui causa du d'vis car pouor seur ch'n'tait pon pouor aller commender du guano que Jack s'était rendu de si buanne heuthe en ville.

Mé, je l'vit qui sortait d'une office dans Hill Street et pouor seur ce n'était pon pouor payi l'assurance du feu d'pis qu'il fait parti de la Mutuelle à chein que j'crais.

Et il y en a hardi qui pensites couomme chutte bête de Marie Hibou, qu'il y aurait du feu de satchi pouor le lendemain au matin. Et n'v'la pouortchi que l'Samedi matin les buss v'nant de St Ou étaient remplies de gens qui criyait vais des fireworks !

Ils en futes tchittes pouor vais les deux nouviaux chantgnis lever deux fais la main. J'espêthe bein que ce sera l'cas de dithe que touot ès bein qui fini bein mais pouor seur il y aura d'autre fun dans chutte paraisse, fouai de Marie Hibou qui en sait un p'tit peu pus qu'oulle n'veur dithe annièt.

Couomme nous dit tchiques fais : Tchi vivra verra mais pouor seur l'affaithe n'est pon mouorte dans chutte paraisse de St.Ou et nous en entendra encouore pasler, p't'être pus vite que nous n'pense.

Caouain
2/4/1927
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises