Les Pages Jèrriaises

La pouôre Tulipe
In Memoriam

Quand-y qué j'èscris, tâche, man tchoeur, dé rester ferme.
- Mais nennin - tu'ès bûchi en mios, coumme ov' unn' hache,
Et sus châque jo'e y'm coule unn' bein grosse lerme,
Tchi s'mêle, coumme roûsèe, ov' ma barbe et moustache. -
J'en plieurs, pouôre Tulipe, quand jé pense à tan sort,
- Et ouèqu'y'iavait bête pus pâschiente qué té? -
Par accident, pourtant, tu'as trouvè la mort
Toute seule, dans unn' falaise, bein près dé la mé...

Tu'y cherchais, entre les rocq', un mio dé nouôriture,
Jé sis seûre qué tu'y trouvais pus d'ortchies qué d'avaine,
Mais unn' âne est modeste - un p'tit brin dé verdure
L'y vaût mûs qu'un parapluie tappè sus sa couënne!..
Enfin "Pax Vobiscum!" - texte bein à propos -
Prêchi par yieun dé ta sorte tchi pâslait du Latin,
Unn' fais qu'y s'trouvit abannon dans un clios
A mangi les caboches pliantées par un vaîsin!...

Eh bein, quand dans tout malheur y'ià tchiq'chose dé bon,
Jé prends don man mouôchet, et ma fache jé rsique;
Pourtchi don s'affligi? - Jé vos dirai ma raîson,
Et j'espère qu'ou s'rèz contents dé ma r'plique: -
Si pour ânes ou d'aut' bêtes y y'ià un Paradis,
(N'ou s'moqu'ra dé m'idèe, j'en crains,)
Pour la Tulipe, pouôre bête, oull' y est, jé vos l'dis,
- Est-alle pon morte dans l'abbaye des Saints?...

L'Envoi

Si jé vos envions s'enn image dans unn' pétite bouëte,
Che n'st pas pour vos faire un mio dé dèspiet.
Mais ch'est par respec' pour la pouôre vielle bête
Qu'avait nom Tulipe - qu'ou z'avez tant lattè!"

JP
1905

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises