Les Pages Jèrriaises

Si j'tais riche

clyiquez pouor ouï les mots


Si j'tais riche mé, coum un rouai!
J'acat'tais un biau châté
Sus un j'va je'm promèn'nais,
Et jamais je'n travail'lais.

De temps en temps j'ithais m'prom'ner
En grand navithe sus la mé
Car j'aim'thais à visiter
Du monde entchi, la biauté.

Dès trésors j'rapportéthais -­
Pour ma mémée j'acat'tais,
Des robes et des cauches en souaie,
Pour qu'ou sait heutheuse et gaie.

Les miyeurs livres jé liéthais,
Et la musique j'apprendrais.
Es èsfants pauvres et sans jouaie
Du pliaisi je lus don'nais.
 

F.M.H.

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises