Les Pages Jèrriaises

I' y'a tchique temps j'avais ouï deux vaisins

I' y'a tchique temps j'avais ouï deux vaisins d'la pâraisse iou qu'Joe èthait voulu être chantgni du temps qu'il tait O.C. avec Flip tchi tait Connétable, et i paslaient de lettre d'bille blieus ? enfraimai, mais i' d'visaient bas et j'pouvais pas entendre tout.

J'en ouï tout-d'même i' pathait que Jack d'la Baie voulait une chose et Jack d'la Mouée voulu que ch'fut autrement, mais quand est v'nu la fin i' se sont arrangi mutuellement. Les deaux gas se sont appréchis contre unne muthaille et tout d'suite mé caouan j'me sîs faufilé à la carre du bâtisse et j'entendit de p'tites affaithes tchi m'faisaient rouoller l'yiers et d'pis i' rouollent occuo, j'crai bein qui rouollront aussi longtemps que l'rouoleux rouolla et personne ne l's'empêchront de rouoller pas même Mr. Joe tchi disait ch't'enloauge la, ch'est à mé.

Se fait iun tu sait bein qu'Joe avait ieu une nice lettre du Connétable pour être avec le Comité pour examiner ses comptes et pour les siens à Jack èttou. J'sai bein qu'Jack yavait écrit et l'vi n'avait pon ieu la politesse d'lî répondre.

Eh bein, l'vi n'y fut pon. Mais il éthait deu y'aller pour donner des explications et répondre si y'avait des questions de faites au sujet de difféthans items, et pour écliéthi les siens tchi paient par rapport à la pierre de Mess Dingle qu'est au haut du Mont Sohier qu'à coûté pus de Ѓ12 à la pâraisse. Jack qu'est du Comité n'avait pon tèt averti ; l'vi disait que ch'tai pon la peine de y'écrithe car i' n'allait pon ès Comités, chonna n'est pon légal, mé j'crai quand nou èscrit à iun nou dévthait èscrithe à touos les membres du Comité, crétu pon ?

Ch'est tu'en dit ?

Eh bein, j'dit que si y'avait tèt il éthait entendu tchique chose au sujet de la muthaille de la rue du Mouistre qu'a couoté des lois à la pâraisse, i' pathait que l'vi avait donnai permission au propriétaithe de la bâti et pis ou fut rabattue, mais j'nai pon ouï à tchi frais, j'crai bein que ach'teu qu'oulle est erbastie nou n'en ouitha pus paslé. Si nou d'mandait unne p'tite question au vi i' vos réponnait comme si tèt tréjous mârri. T'en ersouveins tu d'la bordaie de ‘'Parlez Français'' et de bein d'autres èttou, et la bordaie que iun lî demandit une question au sujet d'un but d'muthaille qu'avait tèt unanime i' réponnit que le Comité tèt à la majorité et le propriétaithe de la muthaille en avait donnai autant de l'autre côté de la route comme il avait prins de l'autre.

J'ai ouï d'pis qui y'avait deaux membres tchi mantchaient (les deaux Jack), mais y'avait un autre Jack, et Jim et l'vi, et d'maîme i' taient en forche.

Sait-tu bein j'ai ouï èttou que quand Jack tchi q'mande la berque et tchi li dit : Bonjour, Captaine, i' n'fait pas la maîne de l'vais, mais mé, quand je l'rencontrethait, j'li dithait : Good-morning,Captain ! Je crai tchi comprends mus l'angliais.

Né pâsle pas trop haout, né v'là un gros pipe et tu sai bein que l'bigre de caouan pouorrait beins êtes muchi d'dans, et i' ouïthait tout che qu'nou est à dithe !

Eh bein ! i' ma fé, se fait un traisième : Tch'est qu'ou êtes à barbelloter là ? Avous entendu les dernier' nouvelles ?

Nennin. Tch'est qui y'a ?

Eh bein ! i' pathait que le bouan houmme a prépathait un Irish Stew pour Jack et il attend que Jack l'ai mangi et digéthait pour savait coument qui la gouautai, mais j'crai bein que Jack le piquetha dans l'bathi à laveuses, si ch'tait occuo du Yorkshire Rate pudding à trente-sièz sous. Savous bein tchi fait pas d'caud à être appié' contre une muthâlle. Veindrous bèthe unne fais sièz Mess Baker ?

Et ne v'la les trais partis et mé, pouor' caouan, laissi tout seu. J'vos dithait bein que je qu'menchais à ôtre tout crépi et j'fut bein aise de m'envoler d'sus man jutcheux, tchi tait bein propre et pas sali avec du stew.

Si je sis occuo en vie, j'tâchai de vos raconter che que j'ouï à unne Assembliaie de Pâraisse.

A la préchaine.


Caouain
4/6/1910
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises