Les Pages Jèrriaises

Le jour qui y-avait tant de bliaze que nou pouvaient pas quasiment vais, j'tais muchi dans le cliochi du Parish Hall de la pâraisse à 'Douard et d'pis tchique temps, j'tais à rècauffer un miot les pids d'la belle parisienne, quand j'entendi des vouais qui s'appréchaient de ma niche.

J'pensi à mé-maîme, tchès qui y-a, don, pour que les principeaux veinnent de chu salle temps dans l'Parish Hall.

Bein vite, je d'sendi et j'me jutchi sus le portico, et pis, et pis coumme j'vos dit, i' y-avait d'la bliaze à copé au couté, j'm'appréchi pour ouïr chein qu'allé se passé.

Tandis qu'un biau p'tit rossigno, qui avait tchite sa chaumièthe de bouan matin, tait en grand conversation avec iun d'ses anmins, j'entre dans l'Parish Hall et vite j'me muche souôs les pids d'un banc. Mort de mes os, jamais d'aouatre j'me muchechai coumme chonna, car Hélier qu'était assis sus un banc fâyi de m'êcrasé tout viyant. Vèthe, après un biau speech, i' s'mint à sécouer ses pids et ieunne de mes plieumes resti collèe au talon d'ieunne de ses bottes.

J'pense qui châchait ses pids parce qu'il tais dans la jouaie, mais j'en aurais bein crièt de ma', sinon que j'avais peur de dèhallé de ma niche.

Walteur tait là. San parchougni Fred tait resté sièz li. J'pense qu'il avait unne suée d'fraid ès ortés et ne vl'à pourtchi qui n'vint pas voté.

Henri fit un speech qu'nou pouvait entendre de d'hors. Il tait quasiment seul de san bord.

Un grand captaine qui y vait bein cliai s'mint à d'visé en français. I' lus dis qu'il avait tait bein des annaies à Paris, iou qui payait siè sous la pièche pour les śus.

Quand la belle parisienne entendit pâslé d'Paris, elle voulut lever les bras, mais la pouore fille reste tréjous paralysée.

Un aoutre moussieu, un bouan maître d'èscolle si jammais y'en a ieu, qu'arrivi eunne dem'yeuthe en r'tard au dernié meetin', lus fit un speech en anglliais.

Ch'tîna qu'est tréjous en ses chasseries, lut un mio d'papi qui y'avait 'tait dounnèt par iun d'ses grands vaîzins tch'est quâsiment propriétaithe de tout la pâraisse.

Oprès l'vote, le boss s'mint à dithe qu'i' y'en avé un bouan nombre tchi n'avaient pas ieu l'pluck de voté, mais aussi sait-il li pourtchi qu'ils ne voulaient pas voter.

John, le grand drum-major, disait : A tch'est qu'chounna sert d'avé d'aoutres architects. Pour chaque pllian y'en couôt'ait 25 souverains à la pâraisse.

Oprès l'meetin', j'men fut souotre le seigneur des Montagnes. I' n'fut pas dans la vallée, car ou' viyîs y'avait un birthday party dans les montagnes.

J'entendit : Je s'sai candidat pour membre du coumiti des k'mins l'anneaie tchi vein. Mé doun'nas-tu un coup d'main ?

L'aoutre moussieu rêpounnit : Je s'sait p't'être bein Counnêtablle. Si j'avais m'n'entendement j'm'y portéthais candidat.

Y faut que je vous dise que tchique séthée avant, j'eut paeux de Walter qui counnait bein la Tour Eiffel et qui s'muche drièthe les vèrds bouais pour s'amusé ovec un but d'filain. J'pensais que chu but d'filain 'tait pour m'amathé par un pid, et mé qu'aime bein ma libertèt, pour ne pas être happé, vite j'm'en alli mé jutchi sûs un wire.

Brin ! brin ! ne v'chin que le wire se met à trembyié si fort que je criyais d'tchès. Sav'ous chein qu'j'entendit le long de chu wire qu'allait jusqué siez l'grand rouai d'la Chine, iou qu' y'a d'belles cârrièthes.

Ecoutez : Hello ! hello ! are you there ?

--Yes

--Esche que ch'est té?

--Vèthe

--Vint vite au meeting, y ya qu'un membre du Comité pour examiner les Comptes des Inspecteurs.

--Allright, j'y s'rai dans p'tit temps.

Eh bein, foué de hibou, le jour du meeting yavait un grand d'la paraîsse tchi disait : Si ch'avait tèt du temps d'mân pèthe, de Jean Remon et d'Abraham Gibaut v'la tchi n'éthait pon tèt fait coumme chounna. Et n'v'chin ché qui s'passe avec un boss modèle.

Je pense bein que du temps du pèthe à ce Mousieu y n'avait pon d'téléphone et ch'est pour chounna tchi disait que v'la tchi n'éthait pon tèt fait.

J'entendis un aoutre houmme tchi disait que si la route avait traversé l's'anciennes écluses près du moulin à sucrins, il éthait donnèt à la paraîsse un miot d'san terrain près du douet, mais d'pis qui n'voulaient pon ce plian y n'lus donnera rein du tout.

Tout chein qué j'vos dis là est la puthe pleine véthitèt.


Caouain
15/1/1910
 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises