Les Pages Jèrriaises

Lé R'censement d'1931

- Mérienne! Mérienne!! es tu illo?

- M'v'chin pépée, tchès qu'il y a donc?

- Il y a, il y a, que tchique un vient d'entrer par la brèque du clios et s'amène amont la cache. Va vais tchi que ch'est.

Et Mérienne laissi sus la tchaise la casaque du buan homme qu'oulle était à rapiéchir une fais d'pus, pouor couorre dans l'pâsleux pouor vais tchèst qu'était chu visiteur!

- Pépée! Pépée! Ch'est, Phlip l'Vingtigni!

- L'Vingtigni! Tchi qui s'en vint faithe ichin chut oisé d'malheu!

Puis ce fut un fort coup de knocker.

- Ah! vous voilà, Mess Herpins. J'sis bein aise d'vos vais. J'espèthe que vous êtes d'charme merci.

- D'charme! avec des rhoumatismes. Ah! nennin. Mais tchès qui m'fait l'plaisi d'votre visite. Y a t'y tchique élection en allant?

- Nennin, ch'n'est pon pouor une élection, ch'est pouor le "census."

- Tchès que ch'est que chunna?

- Pouor saver combain il y a d'monde en Jerri. N'v'chin la cédule. Vous la remplierez et j'crirai pouor Lundi l'arlevée?

- Une cédule? ch'est t'y encouore pouor avèr des souos pouor permettre à nos Messieux d's'Etats de jeter l'argent à pelletées couomme ils sont à le faithe avec chu nouviau bâtisse sus la place du Vièrr marchi?

- Nennin, ch'est rein de dithèt, mais couomme j'en ai hardi d'autres de ces cédules à livrer, à Lundi l'arlevée Mess Herpins.

L'buanhomme n'avait pon frumé la porte que voilà Mérienne qui s'déshalle et ly d'mande tchès que l'Vingtigni voulait.

- J'n'y comprends mot. N'v'la la cédule qui m'a r'mins a remplyi. Y dit que ch'est pouor savers combein y a d'monde en jerri.

- Mais nou peux aisyment l'savèr d'pis qu'achteu touot l'monde paie rât, même nous qu'avons d'la peine à erchever nos rentes.

- Quant à mé j'crais que ch'est encouore tchique trick pouor nous faithe payi pus d'rât d'otchupants ou d'Income taxe.

- J'sis de t'n'avis pépée, car pouortchi avèr une cédule d'même. Si nous veur savèrs combin il y a de paroaissiens l'Connétable pourrait aisément l'dithe l'y même.

- Apporte mé mes lunettes que j'viyons tchès que chu papi veur dithe.

Oprès avèr netti couomme de coutume ses verres de lunettes avec la carre de son mucheux, l'buanhomme ouvrit l'papi et s'fit: Mais ch'est en angliais et tchi que j'y connais mé!

- D'pis que ch'est d'même, si j'tais que té, pépée, je n'mettrais rein du touot sus chu papi: ch'n'pon dans la langue officielle.

- Mérienne, j'ai tréjous été d'avis que t'as pus d'avis dans ton p'tit daigt que bein de nos grands hommes n'en ont dans lus caboche! T'as raison, d'pis que ch'n'est pon en langue officielle, j'sommes pas forchi de remply chutte cédule.

- D'pis que ch'est d'même, laisse mé faithe. J'ly réponnerai mé même à ton Vingtgni. Ch'est pas ly qui m'effritera.

* * *

La grande horlouoge du pâsleux v'nait d'sonner siz heuthes quand Phlip l'Vingtgni s'montri dans la cache.

Bé vite Mérienne vint l'y ouvrir.

- Ah! ch'est vous, Miss. J'vins pouor le "census." L'buanhomme es t'y illo?

- Pépée est embarrissi, mais j'pense bé que j'peux faithe pouor ly.

- Avous la cédule?

- La v'chein.

- N'v'la qu'est bon. Couomment! y n'y a rein dessus?

- Et pourtchi s'il vos pliait qu'nous remplierait une cédule d'même. Ch'est en angliais donc n'v'la qui n'a rien d'officiel.

- Pardon, savous que vous d'vez remplir chutte cédule, sinon ce sera chinq louis d'amende.

- Ch'n'est pon à mé que nous peux compter dithèt sornettes, touot Vingtgni que vous êtes, Moussieu!

- Ch'est la louai Miss.

- Vêr la louai angliaise mais n'v'la qui n'a rein à faithe avec Jerri.

- Pardon, Miss. Il y a l'régliément qu'à té voté par les Etats et si vous avez la gazette de Mercredi passé vous verrez que ch'est chinq louis d'amende.

Mérienne se r'souvint qu'en effet ouelle avait lu tchiques chose d'même et ch'est d'antchi qu'oulle pensy que p't'être bein qu'oprès touot y fallait mus remply la cédule que de ristchi à avèr à payi l'amende et les frais car ch'est que chès oiseaux d'Hill Street ont des plieumes qui couote hardi chi!

- Si ch'la n'vos fait d'rain, Moussieu l'vintgni, voulous entrer dans l'pâsleux et j'vais aller crier pépée d'venir.

- V'la qu'est allright Miss.

Bé vite, Mérienne s'n'alli criyer à son pépée qu'était dans l'bel.


Quand Mérienne d'mandi qu buanhomme de v'nir bé vite, y s'fit: Tchès qu'il y a encouorre chutte fais.

- Il y a que j'aurons à rempli chutte chédule du census si nous n'veur pon avèr à payi chinq louis d'amende! Allons, amène té bé vite pouor en finir avec touot chu gnollin.

- J'pensais que tu allais settler touot té même et envièr à s'proumener chut oisé d'malheur.

- Ver, j'y pensais éttouot, mais... N'v'chein pépée, Moussieu l'Vingtgni.

Et d'vant que l'buanhomme n'eut l'temps d'en saver pus long, Mérienne l'poussi dans l'pâsleux.

- Ch'est que viyou, Moussieu le Vingtgni, s'fit Mérienne, ch'est que pépée est d'avis que ch'est à ly d'rempli la chédule...
- Tchès que tu dis, Mérienne.

- Que j'sis seur que Moussieu l'Vingtgni s'f'ra grand plaisi à t'aidi si ch'est que tu ne comprends pon trop bein chein qui faut faithe avec chute chédule.

- Pour chunna, bé seur, ermertchi Moussieu Phlip. Si vous voulez, Mess Herpins, j'vas vos remplir la chédule et vous n'aurez pus qu'à y mettre votre signe.

- Puisqu'il en est d'même, apporte une plieume et la bouteillyie d'encre.

- Ch'est que pépée tu sais bein que la catte capsizi la bouteillyie d'encre quand oulle fut effritée par l'tchan à Mess Pirouet.

- N'v'la qui n'y fait d'rein, Mess Herpins, j'ai ma fountain-pen et s'il vos pliait j'allons couommanchi à remplir la chédule. Allons, viyons, ch'est Douard Herpins, n'est-ce pon?

- Douard, fils Douard, fils Phlip.

- Bon, achteu j'allons mettre ichin "Head."

- Et pourtchi, s'il vos pliait?

- Viyant que ch'est vous l'boss. Ichin ce sera la lettre "M."

- Tchès que chunna veur dithe?

- Que vous êtes un mâle!

- Oh! Eh bein, j'crais que oui, s'fit l'buanhomme en ritonnant tandis que Mérienne touornait la tête de l'autre bord.

- Achteu, vous êtes veuvi.

- Hélas! vèr, il y a de chunna bein d's années, mais y n's'passe pon d'jour que j'n'pense à ma pouorre Betsy, une si buanne femme et si économe que j'n'crais pon qu'il y avait dans la paraisse une autre femme qui faisait autant de tassées de thée avec un quarton de thé. Ch'n'est pon d'nos jours que nous trouve des femmes d'même! Ah! nennin...

- J'comprends, j'comprends Mess Herpins, mais achteu viyons, t'ch'est qu'est votre âge?

- Ch'est que j'n'sis pon jeune achteu. Dans mon jeune temps il n'y avait pon de chès motor-bikes ni d'motor buss à vos touorner les sangs. Savous que j'tais dans la milice du temps qu'nous portait d'blianches braies et le shako et il fallait vais couomme nous paraissait bé l'jour d'la grande erveue.

- Il y a tchiques années de chenna, mais dites mé votre âge, s'il vos pliait?

- Et tch'il âge que vous m'donnez, Mess Phlip? Savous que dans un temps j'ailli à l'èscole du Dimanche avec l'pépée à votre mémée.

- J'pense bein que vous avez approchant septante ans.

- Et un p'tit d'pus. J'tais touot baby quand la Reine Victoria vint en Jerri.

- Ch'est que Mess Herpins, j'ai d'autres bords ou aller et j'sis un miot pressi.

- Bon, bon! Eh! bein j'aurais septante trais ans à la St Miché.

- Ichin faut mettre que vous êtes jerriais.

- Bé seur, j'n'sis pon angliais ni normand d'Normandie mé. J'sis d'ieunne des pus vieilles familles de l'Ile et papa fut chantgni pendant trais gestions.

- Achteu, ichin j'allons mettre que vous êtes "retired."

- Tchès que vos dites! Savous qu'il n'y en a pon beaucoup d'm'âge en Jerri qui fait autant d'travas que mé touos les jours. Ch'est mé qui soigne les poules deux fais pour jour, qui va...

- Ch'est bein, Mess Herpins, n'v'la qui n'fait d'rein.

- Couomment chunna, mais tchès qui m'dit chein qu'en pensera l'sien qui est en chèrge de chutte volerie qu'est l'Income Taxe. N'en v'la t'y une belle louai. Viyant que touote ma vie j'ai épargni l'pus possible y voudraient que j'lus baillent de mes sous pouor les gazouoiller à payi des experts, qui n'connaissent rein à notre agritchilture. Voulons que j'vos dise, pouorre Jerri s'en va ès tchans!

- Ch'est allright.

- Allright qu'vous dites!

- J'veur dithe que ch'est allright au sujet de la chédule que j'sommes à remplyi.

- Ch'est que j'n'en sis pon si seur que touot chunna, car pouortchi tant de tchestions si, couomme vos dites chutte cédule est pouor savèr combein il y a de gens en Jerri. Tch'est qu'ils ont besoin de savèr m'n'âge, chein que j'fais et pouortchi que touot chunna est en angliais?

- Ch'est viyant que ces cédules s'ront enviées en Angliéthéthe.

- J'pensais bein et pis oprès ce sera une autre contribution qui lus faudra pouor aidji à maintenir à n'rein faithe les siens qui sont sus l'dole!

L'buanhomme Herpins couommenchi éttouot à faithe des r'merques sus deux ou trais membres des Etats qui dépensent les sous du public à gogo mais tchi couperaient un liard en quatre quant ch'est à ieux d'payi d'lus pouchette.

- Savous, Mess Phlipp, que j'tais ieun des siens qui allites en députation vers ly pouor ly d'mander d'prendre couomme Juge car j'criyais qu'avec un homme aussi fin avec ses sous qu'il n's'rait pon pouor la dépense mais achteu qu'il est en poste pouor la vie ch'est une autre chanson car l'agent du public n'ly couote pon S dépenser. Il y a éttouot.

- Ch'est que Mess Herpin, j'n'avons pon fini d'remplyi chutte cédule.

- Tchès qui faut encouore d'pus?

- Pouor vos n'v'la qu'est fini mais acheteu y faut les détails pouor Miss Mérienne.
Viyons, ch'est Mérienne tchi?

- Mérienne Herpins, bé seur, et pouortchi dithèt tchestion, Moussieu l'vingtgni, vous l'savez bein.

- Ch'n'est pon chunna que j'veur dithe. Ch'est pouor saver si vous avec d'autres p'tits noms que Mérienne.

- Méreinne, Betsey, Sopie Betsy ch'tait l'nom de ma mémée et Sophie l'sien d'ma tante qui pendant d's'années fut organiste à la chapelle.

- Bon, acheteu ichin j'allons mettre "Daughter" et là la lettre F.

- Pouortchi chutte lettre.

- N'v'la qui veur dithe feumelle.

- Feumelle mé! ça par exemple tchy affront!! Apprenez, Moussieu l'vingtgni que j'sis une demoiselle et non pon une feumelle et vous que vous êtes u affronté.

- Vous n'comprenez pon...

- Je n'comprends que trop bein. Ch'est n'est pas viyant que je me respecte dans mes dithes que j'n'comprends pon tchi difféthence qu'y'a entre une feumelle et une demoiselle.

- Ch'est qu'en anglais ch'n'est pon la même chose.

- J'sommes pon en Angliètèthe ichin, j'sommes en Jerri.

- Mais j'vos dis que ch'est cédule là s'ront enviées en Angliethèthe. Y faut pon vous mârri d'même. Viyons achteu tch'ill âge que vous avez?

- N'v'la qui me r'garde et si vous voulez en savèr pus long allez vais ch'est l'enregistreur.

- J'crais que vous d'vez avèr dans les trente chinq.

- Vraiment! pouortchi pon chinquante chinq. Et tchès qui vous fait penser que j'ai passé les trente.

- Ch'est viyant qu'il y a trais ans, quand il y ieut une bordée d'élection et que j'tions à examiner la liste électorale d'vant d'aller canvasser pouor notre candidat, j'me rappelle bein que votre nom était sus la liste.

- Oh! oui ch'est d'même que vous comptez. Eh bein, apprenez Moussieu, que ch'est trente trais que j'aurais bétot.

- Tchès que tu dis, Mérinne, s'fit l'buanhomme Herpins.

- Que ch'est allright d'même car tu sais bein que ch'est dans trente-trais jours mon birth-day.

- N'v'la qu'est vrai et y faudra que j'aille en ville t'acater l'présent que je té promins.

Bon, j'allons l'mettre de même s'fit l'vingtgni Phlip. Viyons, ichin ch'est "single" qui faut mettre.

- Apprenez, Moussieu, que si j'sis "single" couomme vous l'dites ch'est que je l'ai bein voulu. Ch'est que j'en ai ermerchi trais ou quatre et touos des fils de principa de paraisse, ieun dant l'père de sa mémée fut Connétable et s'rait d'venu Juge s'il avait voulu car y n'y avait pon homme pus populaire en Jerri dans son temps, à chein que ma mémée disait.

- Oui, oui, j'sais bein Miss Mérienne que si vous êtes vieille fille...

- Vieille fille mé! Mais encouore à l'heuthe d'annièth j'trouverais mus que vous si j'voulais.

- J'sais bein ch'est d'antchi j'disais que si vous êtes "single" ch'est... ch'est que vous n'êtes pon mathiée! Donc j'mettreons "single" puisque ch'est d'même.

- En avous bétôt fini avec touotes vos tchestions?

- Encore ieunne et ce s'ra touot. Ch'est votre otchupation. Faut y mettre "home duties" ou bein "private means"?

- Mais Mess Phlip pouvez vous m'dithe si vraiment chutte cédule s'ra enviée hors l'Ile.

- Tchi drôle de tchestion, Miss Mérienne. J'vos ai déjà dit que ch'est par ordre du gouvernment angliais que j'avons un 'census' en Jerri.

- J'sais bein mais l'sien en chèrge du Income Taxe en Jerri n'est t'y pon un angliais éttout.

- Tch'est que tout chunna a à faithe avec l'Income Taxe.

- P't'être pus qu'nous n'pense, car ch'est l'avis d'pépée qu'il y a tchicque tricks la dessous pouor d'mander tant de tchestions.

- Nennin, Miss Mérienne, il n'y a pon de tricks en touot, j'peux vos l'asseuthé.

- Si ch'est d'même alors il faut mettre "private means."

Oprès que Mess Herpins eut mins sa merche sus la cédule, notre vingtgni s'en ralli sièz ly s'faisant que si touos les siens de sa vingtaine étaient d'même y n'voudrait pon la job de faithe le "census" pour une bille de chinq louis, car n'v'la qui n'en vaudrait pon la peine.

Caouain
1931


 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises