Les Pages Jèrriaises

La fête au mounièth d'la Trinité

L'autre jour l'boss m'd'mandi si j'voulais ly faithe un plaisi.

Pour seur, tchès qu'nous n'f'rait pon pour faithe plaisi à un Moussieu couomme vous, que j'ly réponnit j'espèthe qui s'en va auchi mes gages!

Et tchès donc que j'pouorrais faithe plaisi, que j'li d'mandi.

- N'v'chin. Y s'en va y aver deux jours de fête au mounièth d'la Trinité. Mé, j'sis trop embarrassé à faithe les comptes des siens qui oublient d'payer lus gazette pouor y aller mais j'voudrais aver un rapport complièt de chein qui s'y passera. J'sis ennièth d'ver les reporters mettre tréjous du "varnish" sus chein qui s'passe en Jerri et ch'est tréjous la même boutique d'compliements.

- Avous un tichèt à m'bailli.

- Nennin, mais n'v'la qui n'fait rein car si ch'est couomme l'année passée pouor seur tu pourras rentrer sans tichèt! Et pis, tchi qui pourrait empêchi Marie d'aller pour rein ouest qu'oulle veut?

Donc, j'y alli.

L'Mercredi l'arlevée les sports allirent d'charme mais dans la séthée ieut un item qui n'tait pon sus l'programme et qu'nous n'avait pon advertiser. Ch'tait couomme nous dit en angliais un "three legged race" pouor dames et quant vint un temps ch'est qu'il y en eut des gambes en l'air!!

J'crais quassiment que l'année tchi vint nous f'ra bein d'aver trais ou quatre courses d'même et touos les jeunes gars de Jerri dépenseront lus sous à chutte fête!

N'v'la qui n'fait rein, car Moussieu l'Recteu est un homme qui a chèrge d'famille et j'sais bein qui rentri sièz li d'buanne heuths les deux séthées.

Pouor dithe la vérithèt, l'Jeudi l'arlevée l'affaithe n'alli pon en tout pouor les siens en chèrge du thée. D'mandez à Jeannette chein qu'oulle en pense et à Mary, qu'était rouoge couomme tout.

Nos gens, pouor du profit, avaient drêchi un menu-card.

Tant pouor la gâche, tant pouor les beurrées, etc.

Ch'tait Lizzie qui d'vait compter les morciaux de gâche et les beurrées mais couomme oulle en donnait la maintchi pus qui n'fallait, quand vint un temps y n'y resti pus que de l'ieau pouor l'thée, touot pliein d'ieau et un miot de jambon. D'lait, de beurre, de chucre il n'y avait pus.

Les tchinze livres de beurre, y faut craithe, avaient fondu au solé et y fallut envièth un motor-car ès Augrès pour en acater mais tchi d'vis et tchi tintamarre quand nous apprins que chu beurre en était d'la Nouvelle Zélande!! Tchis qui s'en va vouler mangi dithèt saloperie!

Les siens d'la band de St.-Martin, qui sont gens bein accomodant et qui n'voulaient pon de "high tea" mais étaient prêts à lus contenter de beurrées et de gâche, ieutes à lus contenter avec bé p'tit.

Trais ou quatre morciaux de chucre sus une assiette pouor toute la djingue, pon d'lait pouor l'thée qui était aussi failli qu'ieux, pus d'beurrées de restant et pus d'pain! Ch'n'est pon chein qui mangites qui lus fit mâ à l'estomac et y n'taient pon à court de souffle pouor soufflier dans lus instruments. Mais couomme j'vos l'dis, les siens de chutte band sont de braves gens car y jouites des hymnes pus d'une fais pouor rappeler ès siens qu'etaient la que ch'tait une fête pouor l'églyise! Je n'oui personne chanter Amen mais j'crais que nos musiciens auraient bein dit Amène de tchi mangi car j'avons faim!!

Claude ly n'aimait pon ver touot chunna. Il en était un miot marri et n'v'la pouortchi qu'il dit à Lizzie d'aller ver son vier buanhomme de Nick. J'sais bein qu'il en eut grand r'gret quant la Missis ly réponnit car oulle té marrie viyant qu'elle avait comprins que ch'tait l'vièr Nick qui n'a pon besoin de tcherbon pouor s'cauffer!

J'ai oui dithe èttout qu'un homme qui n'a pas ieu de chance avec ses patates coupi la corde d'la tente iou qu'nous disait la chance.

Mon pouorre corps ch'est d'la corde de pendu et pas de tente qui faut aver pouor d'la chance!

Une pouorre hardelle, Yvonne, passi la séthée dans son lièt. Oulle t'ait sus l'aériel railway quant l'croc ly tombi sus la tête.

Oprès la fête, l'fils au Moussieu d'la Trinité invitit nos gens à v'nir prendre des rafraichissements dans l'parleur du mounièth.

Charles y alli mais j'm'd'mande s'il criyait qu'il tait l'Moussieu d'la Trinité pouor d'mander à Walter de chanter une chanson comique à passée minièth. Tchès qu'en pense achteu l'chantgui!!

Tchi "soupe" pouor les titchèts et tchi surprinse quand l'sien d'la Trèsorerie des Etats s'présenti pouor aver la maintchi de chès titchèts qu'nous dait garder afin d'montrer que nous a payi la taxe sur les divertissements.

Et tchès qui resti ébaubi dans l'bureau d'la Trésorerie quand oulle rapporti les "roles" de titchèts!

Enfin, l'affaithe est regliée d'pi que l'Trésori des Etats à r'chu les sous et qu'achteu il n'a pu rein à dithe.

Enfin, pouor terminer mon rapport, y faut que j'vos dise que l'Vendredi j'eut grand peur quant j'vit Jeannette et Una tchès dans l'vivi; mais éttout ch'tait la faute à chu r'nard qui n'a jamais été en mer et qui aurait mus fait d'aidji à ramasser les lanternes que d's'amuser d'même dans le bâté.

***


Si vous voulez savèr pouortchi que l'grand Jack est mârri quant à Dod, d'la paroisse d'a côté ch'est que Dod ly offrit chein qui n'pouorrait pon ly donner!! Et couomme s'faisait l'grand Jack: N'v'la qui n'est epon d'tchi dithe dans un hôtel. Et si vous voulez en saver pus long d'mandez ly!

***


Pouor dithe la vérithet j'couonnais bein un oisé dans la paraisse au captaine qui n'a jamais été en mer, qui éprouvi à faithe signer un papi d'nomination pouor aver une bordée d'élection pouor chantgnis. J'pouorrais dithe éttout les chinq qui signirent chu papi mais il n'y aurait pon assez d'run pouor donner les noms des siens qui refusites!

Achteu que l'affaithe est finie, j'aime mus taithe ma becque mais j'sais que d'ichin p'tit d'temps l'affaithe cauffera pouor vintgni d'la Vallée d'pis que Peter est à canvasser pouor la job que Tim veut èttout. Et d'pis des mais nous attendait d'en aver fini pouor chantgnis d'vant de s'otchuper des vintgnis.

Quand à mé j'este ès écoutes dans chutte paraisse.

Marie Hibou
11/8/1923

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises