Les Pages Jèrriaises

Le Trop Nièd


Jé cré qué l'cidre ès bouon
Si t'uan bé en modération,
Bé zen tou' caû si tu'as du fré dans la tête,
Mais prend m'navis et n'sé bas bête,
Lé trop nièd.

Prôné, 'tu dis, et vèthe
Tu peux prôné si tu y'as affaithe,
Mais n'pâle pon trop d'tan vêsin si n'es pas là
Dé chein qui fait, ny dé chein qu'il a,
Lé trop nièd.

Bein certain'ment tu peux t'proumné,
Fait lé tchicq fais pour té d'sennié;
Mais Courses et “Sports” et tout chonna, garçon
N'arache ni Doque ni Meurdron,
Lé trop nièd.

Tu peux gronné bein seux,
Si tan domestique ès piércheux.
Ronne don doeux cos qui sé r'mètte en travas
Mais la gron'nie, tu vé met l's'esprits bas.
Lé trop nièd.

Yiun des miyieux dit-ons qui yai
Yiun qu'in'vos trompe janmais,
Tchi n'ouet qu'une quioche j'sé bein n'oué qu'un son,
Et pourtant lé pus vrai d'aûtchun dit-on,
Est qué l'trop nièd.

 

Viyiz étout:

 

Les Pages Jèrriaises